Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Extinction massive du Trias causée par un dégazage de la Terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Extinction massive du Trias causée par un dégazage de la Terre   Ven 12 Aoû 2011 - 10:34

Bonjour,

Le dégazage du méthane semble avoir été l'une des causes de la grande extinction de la fin du Trias... or les océans et les sols gelés des pôles contiennent d'énormes réserves de d'hydrate de méthane qui est un gaz à effet de serre 23 plus puissant que le dioxyde de carbone... Espérons que la libération de ces gazs va être faible et qu'il ne précipitera pas un emballement climatique. pale

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=9449
Citation :
Extinction massive causée par un dégazage de la Terre

L'extinction massive de la fin du Trias qui a éradiqué la moitié de la vie marine il y a environ 210 millions d'années était attribuée à une augmentation de l'activité volcanique pendant la dislocation (En science des matériaux, une dislocation est un défaut linéaire correspondant à une discontinuité dans l'organisation de la structure cristalline. Une dislocation peut être...) de la Pangée. Des chercheurs annoncent toutefois qu'elle a plutôt été due à une libération massive de carbone (Table complète - Table étendue) dans l'atmosphère suivie d'un changement rapide du climat.

Micha Ruhl et ses collègues ont pu faire un relevé des isotopes du carbone à partir de la cire de plantes terrestres et ils ont trouvé qu'au moins 12 000 gigatonnes de méthane ont été injectées dans l'atmosphère en 10 à 20 000 ans, justement au cours de l'extinction massive. Comme l'activité volcanique qui a accompagné l'éclatement de la Pangée a duré pendant au moins 600 000 ans, les chercheurs avancent que cette courte libération de méthane est probablement responsable de l'extinction.

Les changements observés dans la végétation à la fin du Trias indiquent aussi, d'après les chercheurs, de forts réchauffements et un cycle global de l'eau accru durant cette époque. Ruhl et ses collègues écrivent aussi que leur découverte peut aider les scientifiques à faire de la prospective car les hommes apporteraient plus de 5 000 gigatonnes de carbone à l'atmosphère si toutes les réserves connues d'énergie fossile étaient brûlées.

Références:
Science du 22 juillet 2011, article n°8, "Atmospheric Carbon Injection Linked to End-Triassic Mass Extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs domaines)" par M. Ruhl, N.R. Bonis, G.-J. Reichart, J.S.S. Damsté, W.M. Kürschner de l'Université d'Utrecht à Utrecht, Pays-Bas ; M. Ruhl de l'Université de Copenhague, du Natural History Museum of Denmark et du Nordic Centre for Earth Evolution (NordCEE) à Copenhague, Danemark ; N.R. Bonis de Shell Global Solutions International B.V. à Rijswijk, Pays-Bas ; J.S.S. Damsté du NIOZ Royal Netherlands Institute for Sea Research à Den Burg, Pays- Bas ; W.M. Kürschner de l'Université d'Oslo à Oslo, Norvège.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
 
Extinction massive du Trias causée par un dégazage de la Terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M.A.G (Massive Action Game)
» Drachme à la tête bouclée du Causé (Sotiates) [WM n° 8242]
» Massive Attack : LP5
» - 3000, migration massive.
» Hang massive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: Le monde du vivant :: La vie, son émergence, son évolution, ses crises, sur Terre et ailleurs...-
Sauter vers: