Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Les loups et ours ont ils encore leur place en France ?
Oui, ils ont toujours vécu en France, leur place est ici
57%
 57% [ 4 ]
Non, ces réintroductions posent trop de problèmes
0%
 0% [ 0 ]
Oui, sous conditions, avec concertations des populations locales et des différents interlocuteurs (éleveurs, agriculteurs, chasseurs, écologistes, etc...)
43%
 43% [ 3 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mer 26 Avr 2006 - 15:48

Bonjour,

De nombreux prédateurs disparus de France ont été réintroduits... Leur ré-implantation n'est à priori pas sans poser de problèmes aux éleveurs et aux populations locales...

Le dernier loup aurait été tué en 1954 dans le département de l'Isère, selon des témoignages recueillis par "Terre Sauvage". L'année "officielle" de disparition est 1936. Au début du XIXème il y'avait encore près de 5000 loups en France puis de très nombreuses régions françaises ont vues leur population de loup disparaître à la fin du XIXème siècle (1869 dans l'Oise et 1882 en Normandie). Mais il est à noter que la France de 1900 comptait 38 millions d'habitants contre 60 millions actuellement et qu'à l'époque les infrastructures n'étaient pas les mêmes.

Le dernier ours de souche française est mort abattu par un chasseur en 2005...

Les loups sont arrivés naturellement d'Italie, les ours ont été réimplantés dans les Pyrénées et les lynx l'ont été dans l'Est de la France. Si nos populations ont autrefois toujours vécues au contact de ces prédateurs, certains ne supportent pas les contraintes qu'apporte la venue de ces animaux. Il semblerait que le lynx des Vosges ne gènent pas grand monde vu les grandes forêts de la région et le peu de problème de cohabitation qu'il a pu se produire... Par contre les loups ont été clairement incriminés dans la mort de centaines de moutons, et l'ours est craint par certaines populations qui les ont vus s'aventurer à proximité immédiate des habitations... Le loup parcourant facilement jusqu'à 100km par jour il est probable qu'il parvienne dans la région du massif central d'ici quelques années et cette région est une grande région d'élevage d'ovins...

Faut il donc vouloir à tout prix la réintroduction de ces espèces ?

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: L'ourse Franska tuée par une voiture près de Lourdes   Jeu 9 Aoû 2007 - 9:46

L'Ours Franska a été écrasée... sur une voie rapide. L'Homme empiète désormais beaucoup trop sur la Nature. Comment une telle réintroduction peut elle alors être viable à long terme ?

Citation :
L'ourse Franska tuée par une voiture près de Lourdes
09.08.07 | 08h59

PARIS (Reuters) - L'ourse Franska, amenée de Slovénie en France dans le cadre de la réintroduction de l'ours brun dans les Pyrénées, a été tuée jeudi matin par une voiture près de Lourdes, apprend-on auprès de la gendarmerie.

"L'ourse Franska est décédée ce matin à 06h30 sur la voie rapide RN21 proche de la commune de Vigère, près de Lourdes", a précisé à Reuters un porte-parole.

L'accident s'est passé dans une partie dégagée de la route. Visiblement, a-t-il précisé.

Depuis son arrivée dans le département des Hautes-Pyrénées, en avril 2006, Franska a tué, selon les éleveurs, des centaines de brebis, surtout depuis la fin de sa période d'hibernation.

Ils ont manifesté en juillet contre le maintien de l'ourse dans les Pyrénées.

Fin juillet, lors d'une rencontre avec des élus et des éleveurs de Midi-Pyrénées, la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet avait refusé d'envisager la capture ou le retrait de Franska.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Europaien
Habitué
Habitué



MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Sam 29 Mar 2008 - 21:49

Oui, il faut les réintroduire et j'oserai dire "massivement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Dim 30 Mar 2008 - 5:02

Je ne suis pas sûr que les Pyrénées et leurs populations humaines puissent encore les accueillir...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Europaien
Habitué
Habitué



MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Dim 30 Mar 2008 - 11:26

Skipp a écrit:
Je ne suis pas sûr que les Pyrénées et leurs populations humaines puissent encore les accueillir...

Les hommes ont beaucoup à se faire pardonner en la matière. Notamment l'éradication du loup et de l'ours sur le territoire français. Le symbolisme européen est terriblement marqué par ces animaux, ce qui fait que leur réintroduction n'est pas seulement un impératif écologique mais aussi un impératif culturel, civilisationnel. Et s'il y a incompatibilité entre les hommes et ces animaux dans certaines régions, c'est aux hommes de cèder. Pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Dim 30 Mar 2008 - 18:40

Europaien a écrit:
Et s'il y a incompatibilité entre les hommes et ces animaux dans certaines régions, c'est aux hommes de cèder. Pour une fois.
Je ne pense pas que ce serait aussi facile et simple que cela...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
loup
Membre régulier
Membre régulier



MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Dim 18 Jan 2009 - 23:07

Stop !

Arrête tes propos.

Les loups viennent d'Italie (tout seul).

Ils n'ont jamais été réintroduit.

Concernant les ours, il faut t'en prendre aux chasseurs.

Plusieurs ours des Pyrénées ont été massacré au court d'une battue aux

Sangliers. Calimero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mar 20 Jan 2009 - 0:04

loup a écrit:
Les loups viennent d'Italie (tout seul). Ils n'ont jamais été réintroduit.
C'est bien ce que j'ai écris...

loup a écrit:
Concernant les ours, il faut t'en prendre aux chasseurs. Plusieurs ours des Pyrénées ont été massacré au court d'une battue aux Sangliers. Calimero
Les chasseurs ne sont pas responsables à eux seuls de la disparition de l'ours dans les Pyrénées... Neutral

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
yoda
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Lun 9 Fév 2009 - 23:35

Skipp a écrit:
Les chasseurs ne sont pas responsables à eux seuls de la disparition de l'ours dans les Pyrénées... Neutral
Ah bon ? Quoi d'autre d'après toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Lun 9 Fév 2009 - 23:40

yoda a écrit:
Skipp a écrit:
Les chasseurs ne sont pas responsables à eux seuls de la disparition de l'ours dans les Pyrénées... Neutral
Ah bon ? Quoi d'autre d'après toi ?
La pression démographique... les routes... Le bouleversement de l'environnement... des ours des Pyrénées ont déja été retrouvés percutés sur le bord des routes... Encore l'année dernière, il y'a encore eu une collision (comme pratiquement chaque année):
http://www.carnivores-rapaces.org/Ours/actualite/collision08.htm

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
loup
Membre régulier
Membre régulier



MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Lun 9 Fév 2009 - 23:52

Bonsoir,

Son ennemi c'est l'homme.

Il ne faut pas changer plus longtemp.

Loup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mar 10 Fév 2009 - 8:44

loup a écrit:
Son ennemi c'est l'homme.
Là nous sommes d'accord...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
yoda
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mar 10 Fév 2009 - 10:56

Je ne connais pas beaucoup les Pyrénées, mais d'après ce qu'on m'a dit, c'est bien moins bétonné que les Alpes, où le loup est parfaitement à son aise...
Les routes sont gênantes, mais pas au point d'empêcher la survie des ours, d'autant plus qu'ils traversent en général de nuit, quand les voitures sont moins fréquentes, et sont assez prudents. Dans le cas de Franska, c'est assez caractéristique : elle est morte parce qu'elle a traversé à un endroit inhabituel et de jour, à une heure où normalement elle ne bouge pas et alors qu'elle empruntait d'habitude un passage souterrain. Pas mal de personnes pensent que sans la chasse, cet "accident" n'aurait pas eu lieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mar 10 Fév 2009 - 12:13

yoda a écrit:
Les routes sont gênantes, mais pas au point d'empêcher la survie des ours, d'autant plus qu'ils traversent en général de nuit
Rien qu'en 2008, 2 ours sont morts suite à une collision sur route... Franska et Boutxy... 2 collisions en une seule année pour une population d'ours d'une quinzaine d'individus ça fait beaucoup...
http://www.carnivores-rapaces.org/Ours/actualite/collision08.htm
Citation :
On sait également que l’ours brun traverse régulièrement les routes de son territoire. Par exemple l’ours Boutxy entre octobre 99 et mai 2002 : grâce à son émetteur de suivi, on a pu constater qu’il a traversé 46 fois cette même nationale 20, dans ce même secteur.

yoda a écrit:
Pas mal de personnes pensent que sans la chasse, cet "accident" n'aurait pas eu lieu...
Y'a-t-il eu une battue d'organisée dans le secteur le jour où Franska s'est fait écraser ? Si une battue a réellement provoqué son déplacement de jour il serait en effet bon d'accroître la zone protégée... Mais je pense surtout que le gros problème reste la présence toute proche de l'Homme et la grosse circulation sur les routes des Pyrénées... Il y'a beaucoup de transit entre l'Espagne et la France...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
yoda
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mer 11 Fév 2009 - 18:25

Skipp a écrit:
Y'a-t-il eu une battue d'organisée dans le secteur le jour où Franska s'est fait écraser ?
L'autopsie a montré des traces (trop anciennes) de tirs sur Franska. Mais il est fort possible que des tirs l'aient volontairement rabattue vers la route ce matin-là, ce qui expliquerait son comportement inhabituel...

Citation :
Mais je pense surtout que le gros problème reste la présence toute proche de l'Homme et la grosse circulation sur les routes des Pyrénées... Il y'a beaucoup de transit entre l'Espagne et la France...
Il y en a pas mal aussi entre l'Italie et la France, et pourtant ça n'a pas empêché les loups de venir...
En tous cas, si ce n'est que ça, on a bien raison de maintenir les ours de souche pyrénéenne, du pétrole, y'en a plus pour des centaines d'années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mer 11 Fév 2009 - 18:52

yoda a écrit:
Skipp a écrit:
Y'a-t-il eu une battue d'organisée dans le secteur le jour où Franska s'est fait écraser ?
L'autopsie a montré des traces (trop anciennes) de tirs sur Franska. Mais il est fort possible que des tirs l'aient volontairement rabattue vers la route ce matin-là, ce qui expliquerait son comportement inhabituel...
Alors nous sommes d'accord sur le fait qu'il faudrait étendre la zone de protection...

yoda a écrit:
Citation :
Mais je pense surtout que le gros problème reste la présence toute proche de l'Homme et la grosse circulation sur les routes des Pyrénées... Il y'a beaucoup de transit entre l'Espagne et la France...
Il y en a pas mal aussi entre l'Italie et la France, et pourtant ça n'a pas empêché les loups de venir...
Oui, mais les loups ont un cycle de reproduction plus court avec bien plus de rejetons... Leur taux de fécondité peut facilement rattrapper les possibles accidents d'avec des véhicules... qui semblent de plus plus rares... Le loup étant probablement encore plus méfiant et moins curieux que l'ours (qui s'est parfois aventuré près des habitations dans les pyrénées)...

yoda a écrit:
En tous cas, si ce n'est que ça, on a bien raison de maintenir les ours de souche pyrénéenne, du pétrole, y'en a plus pour des centaines d'années...
Après le pétrole, il y'aura probablement autre chose pour le remplacer et probablement autant de véhicules... peut être même moins bruyant (si l'on a par exemple à faire à des véhicules électriques) avec bien plus de risques de collisions...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
yoda
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mer 11 Fév 2009 - 22:25

Skipp a écrit:
Alors nous sommes d'accord sur le fait qu'il faudrait étendre la zone de protection...
Quand c'est du braconnage, zone de protection ou pas... No

Skipp a écrit:
Après le pétrole, il y'aura probablement autre chose pour le remplacer et probablement autant de véhicules... peut être même moins bruyant (si l'on a par exemple à faire à des véhicules électriques) avec bien plus de risques de collisions...
Si vraiment la cohabitation entre les ours et les routes pleines de camion de fret était impossible, c'est les routes qu'il faut détruire, pas l'ours. Les routes, c'est que du confort pour maintenant. Les ours, si on les laisse s'éteindre, il n'y en aura plus, et nos enfants ou les enfants de nos enfants ne pourront jamais décider de les recréer pour en avoir à nouveau dans les Pyrénées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Mer 11 Fév 2009 - 23:26

yoda a écrit:
Skipp a écrit:
Alors nous sommes d'accord sur le fait qu'il faudrait étendre la zone de protection...
Quand c'est du braconnage, zone de protection ou pas... No
Le braconnage n'est pas si courant que cela... Un coup de fusil en zone protégée ou hors période de chasse ça porte très loin... Et les chasseurs sont les premiers sur le pas de guerre contre les braconniers...

yoda a écrit:
Si vraiment la cohabitation entre les ours et les routes pleines de camion de fret était impossible, c'est les routes qu'il faut détruire, pas l'ours. Les routes, c'est que du confort pour maintenant. Les ours, si on les laisse s'éteindre, il n'y en aura plus, et nos enfants ou les enfants de nos enfants ne pourront jamais décider de les recréer pour en avoir à nouveau dans les Pyrénées.
Et je suis bien d'accord... et tout le problème est de concilier la protection de l'ours, les intérêts économiques des régions et des populations, et les intérêts des chasseurs et des écolos... :think:

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
yoda
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Jeu 12 Fév 2009 - 11:14

Skipp a écrit:
Le braconnage n'est pas si courant que cela... Un coup de fusil en zone protégée ou hors période de chasse ça porte très loin... Et les chasseurs sont les premiers sur le pas de guerre contre les braconniers...
Les chasseurs sont les premiers braconniers... Ils ont tout ce qu'il faut pour ça : le fusil, le permis de chasse. En général, quand ils tirent sur des espèces protégées, c'est pour les éliminer, pas pour les ramener en trophée, alors faut les prendre sur le fait.
Et malheureusement, le braconnage est très très courant, parfois au grand jour et soutenu par les pouvoirs publics (la palombe du médoc en est un exemple flagrant, mais ce n'est pas le seul). Les gardes de l'ONCFS se plaignent de recevoir des consignes pour ne pas aller à tel endroit ou tel jour car la fédération de chasse a décidé de tirer sur une espèce protégé ou dans une réserve... :berk:
Cet hiver, avec la glace, la chasse a été interdite pendant deux semaines dans mon département. Avec la glace, les canards étaient tous regroupés dans les endroits non pris, une aubaine pour les chasseurs, faciles à tirer. Evidemment, pendant les deux semaines d'interdiction de la chasse, les chasseurs étaient présents près des zones en eaux libres, ils pouvaient pas louper ça ! Par contre, on se demande où étaient les gardes... faut dire aussi qu'ils sont pas nombreux, et même si un coup de fusil porte très loin en période de froid et de non-chasse, ils se sont pas pointés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Jeu 12 Fév 2009 - 11:40

yoda a écrit:
Les chasseurs sont les premiers braconniers... Ils ont tout ce qu'il faut pour ça : le fusil, le permis de chasse.
J'ai des oncles et des cousins chasseurs et dans mon ex-belle-famillle il y'avait également des chasseurs... Et je peux te dire qu'ils sont tous à 200% contre le braconnage... Ils font la chasse aux braconniers... Un cousin de mon ex femme m'avait même fait un jour venir pour tenter de rechercher une balle dans la carcasse d'un sanglier abattu par un braconnier afin d'en savoir plus...

yoda a écrit:
En général, quand ils tirent sur des espèces protégées, c'est pour les éliminer, pas pour les ramener en trophée, alors faut les prendre sur le fait.
Et bien je peux te dire que les chasseurs s'auto-contrôlent sévérement... Dans la fédération de chasse de mon oncle un chasseur a abattu par erreur un oiseau protégé et les autres, témoins, n'ont pas hésités à le dénoncer... La chasse et les chasseurs évolus... bien plus que ce que l'on pourrait penser... autrefois j'étais tout comme toi anti-chasse... jusqu'à me rendre compte du travaille qu'ils font... Ils sont bien plus à faire du suivi des populations, de la prévention des épidémies et aider les espèces à se maintenir sur leur territoire qu'à chasser... Ils ont maintenant compris que leur intérêt n'est pas de chasser en viandard (c'est le terme qu'ils utilisent) mais bien plus de gérer les populations existantes pour éviter que celles ci ne disparaissent de leur zone de chasse...

yoda a écrit:
Et malheureusement, le braconnage est très très courant, parfois au grand jour et soutenu par les pouvoirs publics (la palombe du médoc en est un exemple flagrant, mais ce n'est pas le seul).
Là, l'on parle effectivement des pratiques scandaleuses qui ont lieues dans certaines régions (sur les côtes et dans le midi)... Mais je peux te dire que dans la plupart des autres régions et notamment par chez moi (dans la Marne et dans l'Aisne) il en va autrement... En Champagne-Ardennes c'est même les agriculteurs et les gens des villages qui se plaignent que les chasseurs laissent trop croître les populations de sangliers (et les autres populations animales avec) ce qui fait que l'on trouve maintenant des sangliers qui vont s'aventurer jusqu'au coeur des villages provoquant alors de gros dégats dans les jardins... et il y'a aussi les dégats provoqués dans les champs de maïs... La Marne est même maintenant l'un des départements (si ce n'est LE département) où l'on compte les plus grosses populations de sangliers... Non, il y'a eu beaucoup d'effort et d'évolution dans la chasse...

yoda a écrit:
Les gardes de l'ONCFS se plaignent de recevoir des consignes pour ne pas aller à tel endroit ou tel jour car la fédération de chasse a décidé de tirer sur une espèce protégé ou dans une réserve... :berk:
Si c'est effectivement avéré c'est scandaleux... Mais encore, je pense que c'est vraiment le cas dans certains département où le préfet, pro-chasse, doit laisser faire... Je pense franchement que la Nature aurait beaucoup à y gagner à ce que écologistes et chasseurs puissent réellement dialoguer sans s'engueuler, sans à priori... Mais le problème vient toujours d'une minorité d'extrémistes... Une minorité de chasseurs archaïques et viandard et une minorité d'écolo de la ville qui ne connaissent rien à la Nature... Il y'a quelques années, je me suis engueulé avec un mec de la ville qui voulait porter plainte contre son voisin (de maison de campagne) qui laissait ses vaches dans ses patures alors qu'il faisait froid dehors... mais cet écolo citadin, complétement déconnecté de la Nature, n'avait pas idée que les vaches ont l'habitude de résister au froid... et qu'il serait ridicule de les rentrer dès qu'il fait 10°c... Rolling Eyes

yoda a écrit:
Cet hiver, avec la glace, la chasse a été interdite pendant deux semaines dans mon département. Avec la glace, les canards étaient tous regroupés dans les endroits non pris, une aubaine pour les chasseurs, faciles à tirer. Evidemment, pendant les deux semaines d'interdiction de la chasse, les chasseurs étaient présents près des zones en eaux libres, ils pouvaient pas louper ça ! Par contre, on se demande où étaient les gardes... faut dire aussi qu'ils sont pas nombreux, et même si un coup de fusil porte très loin en période de froid et de non-chasse, ils se sont pas pointés...
Là, si le cas est également avéré, l'on a affaire à des chasseurs particulièrement cons... Je peux te dire que par chez moi, les chasseurs respectent les dates de fermetures et ont parfaitement compris ce moratoire... Les chasseurs n'ont certainement pas intérêt à s'attaquer à des populations de gibier qui ont alors du mal à survivre à cause des rigueurs de l'hiver... Quand les temps sont durs pour le gibier, c'est alors que les chasseurs aménagent des abris, des nichoirs, et des mangeoirs pour le gibier... ça c'est la majorité des cas... Les viandards dont tu parles sont réellement une minorité qu'il convient effectivement de punir très sévérement (amendes, prisons et retrait à vie du permi de chasse)...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
yoda
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Jeu 12 Fév 2009 - 12:43

Skipp a écrit:
yoda a écrit:
Les chasseurs sont les premiers braconniers... Ils ont tout ce qu'il faut pour ça : le fusil, le permis de chasse.
J'ai des oncles et des cousins chasseurs et dans mon ex-belle-famillle il y'avait également des chasseurs... Et je peux te dire qu'ils sont tous à 200% contre le braconnage... Ils font la chasse aux braconniers... Un cousin de mon ex femme m'avait même fait un jour venir pour tenter de rechercher une balle dans la carcasse d'un sanglier abattu par un braconnier afin d'en savoir plus...
Cela n'empêche pas que la plupart des braconniers sont également chasseurs...

Par ailleurs, il faut distinguer le braconnage du gibier de celui des espèces protégées. Les chasseurs ont réussi à sauver le chevreuil et le sanglier, et ils font sur ces espèces des auto-contrôles très stricts (et malheureusement aussi du nourrissage hivernal et des lâchers ce qui entretient une surpopulation).
Sur d'autres, au nom du "respect des traditions" (de 50 ans...), ou parce qu'ils ont ancré dans leur caboche qu'il valait mieux empoisonner les rongeurs (et les rapaces qui les bouffent) que laisser faire leurs prédateurs naturels (renard, belette, putois), ou parce qu'ils ne comprennent rien à la nature, il y a un sacré laisser-faire.

Après, je parle au niveau des fédérations de chasse, pas des individus.
Je faisais signer une pétition pour l'arrêt de la chasse au gibier d'eau le 31 janvier, j'ai eu plusieurs personnes qui l'ont signée en me disant qu'elles chassaient et qu'elles trouvaient absurde de continuer la chasse en période de reproduction.
Je ne suis pas certaine que les fédérations soient très représentatives du monde de la chasse en général, et que les cons qui gueulent le plus fort et se font entendre ne soient pas minoritaires. Mais malheureusement ils sont très influents...

Citation :
Dans la fédération de chasse de mon oncle un chasseur a abattu par erreur un oiseau protégé et les autres, témoins, n'ont pas hésités à le dénoncer... La chasse et les chasseurs évolus... bien plus que ce que l'on pourrait penser...

Je suis allée dans un centre de soins pour animaux blessés, ils avaient eu une cigogne blessée par balle... Le chasseur pour sa défense a argué l'avoir confondue avec un épervier. Déjà pour faire une telle confusion faut pas être doué, mais en plus les éperviers sont protégés depuis 1976... Rolling Eyes Mais les rapaces n'ont pas la côte auprès des chasseurs.

Citation :
autrefois j'étais tout comme toi anti-chasse...

Je ne suis pas anti-chasse. Sinon il y aurait beaucoup de chasseurs anti-chasse, ce serait paradoxal...
Mais je comprends ce que tu veux dire, pour pas mal de chasseurs dénoncer les problèmes liés à la chasse fait de toi un anti-chasse, ce qui explique peut-être pourquoi les chasseurs sont si silencieux sur les problèmes de chasse.

Citation :
jusqu'à me rendre compte du travaille qu'ils font... Ils sont bien plus à faire du suivi des populations, de la prévention des épidémies et aider les espèces à se maintenir sur leur territoire qu'à chasser... Ils ont maintenant compris que leur intérêt n'est pas de chasser en viandard (c'est le terme qu'ils utilisent) mais bien plus de gérer les populations existantes pour éviter que celles ci ne disparaissent de leur zone de chasse...
Mouais... L'ONCFS fait du très bon travail sur ce point, mais du côté des fédérations, on est plus dans les mots que dans l'action... Pile, ils prétendent s'occuper de gestion, face, ils font du lobbying auprès des politiques pour chasser des espèces menacées, dans des conditions inacceptables, limiter les contrôles.

Mais j'admets volontiers que le problème est essentiellement sur les chasseurs de gibier d'eau, qui se ramènent tous les week-end de Paris en 4x4 s'enfermer dans leurs cahutes et disperser leurs douilles à tous vents et faire crever les canards de saturnisme...
Et aussi sur les vieux de la vieille qui pensent que si les anciens chassaient les renards et les belettes et les faucons, c'est qu'ils devaient avoir une bonne raison et qu'ils connaissaient mieux la campagne que les écolos "de la ville". Mais qui croient encore que les belettes saignent les lapins ou que clouer une chouette sur la porte de leur grange leur portera effectivement bonheur...

Citation :
Si c'est effectivement avéré c'est scandaleux... Mais encore, je pense que c'est vraiment le cas dans certains département où le préfet, pro-chasse, doit laisser faire...
En fait, le préfet est pro-chasse dans la plupart des départements. C'est lui qui fixe la liste des espèces nuisibles, et beaucoup de ces arrêtés sont cassés ensuite en justice... Le seul problème c'est qu'avec les lenteurs de la justice les nuisibles injustement classés ont été chassés et piégés à gogo, et comme le préfet n'est pas inquiété, il re-pond le même arrêté l'année suivante...

Citation :
Je pense franchement que la Nature aurait beaucoup à y gagner à ce que écologistes et chasseurs puissent réellement dialoguer sans s'engueuler, sans à priori...

C'est mal parti. A chaque fois qu'on a tenté, c'était impossible, parce que les chasseurs envoient les plus extrémistes de leurs représentants et que les élus présents sont massivement pro-chasse.
On a en France des lois bien plus favorables aux chasseurs que dans tous les autres pays d'Europe (dates d'ouvertures plus longues, nombre d'espèces chassables plus important, aucun jour sans chasse dans la semaine). Mais quand on tente un dialogue chasseurs-écolos, le but des fédérations est d'obtenir plus d'avantages que ce qu'ils ont déjà, ou au moins garder leurs avantages.
Ce qui leur permet d'être meilleurs sur la communication. Pour le journaliste qui ne connait rien au sujet, l'écolo qui ne veut pas lâcher sur les dates de chasse et va jusqu'à demander un jour sans chasse paraît plus extrémiste ou au moins autant que le chasseur qui accepte facilement le statut-quo...

Là encore, quand je dis "le chasseur", je parle des fédérations. En-dehors des instances décisionnaires, quand on parle de chasseurs lambda sur le terrain, la plupart sont très capables de dialoguer avec les écolos et de faire des actions ensemble. Comme il y a des buts communs, il y a facilement des actions communes qui se passent très bien. Faut savoir séparer les chasseurs qui aiment la nature de ceux qui la prennent pour un ball-trap géant... Il y a de tout !

Citation :
Là, si le cas est également avéré, l'on a affaire à des chasseurs particulièrement cons...

Bien sûr. Mais t'en fais pas, du côté ornitho, on est globalement contents : c'est la première fois qu'on a réussi à obtenir un moratoire, certes limité, certes pas respecté par tous, mais c'est déjà mieux que rien et ça a laissé un peu de répit aux oiseaux...

Citation :
Les viandards dont tu parles sont réellement une minorité qu'il convient effectivement de punir très sévérement (amendes, prisons et retrait à vie du permi de chasse)...
Là repose tout le problème du braconnage... Pas la quantité qui le font, mais le manque de contrôle et l'impunité qui en découle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   Jeu 12 Fév 2009 - 21:22

yoda a écrit:
Cela n'empêche pas que la plupart des braconniers sont également chasseurs...
Pas sûr... en tout cas, la grosse majorité des chasseurs ne sont pas braconniers... Les braconniers ruinent le travail des chasseurs...

yoda a écrit:
Par ailleurs, il faut distinguer le braconnage du gibier de celui des espèces protégées. Les chasseurs ont réussi à sauver le chevreuil et le sanglier, et ils font sur ces espèces des auto-contrôles très stricts (et malheureusement aussi du nourrissage hivernal et des lâchers ce qui entretient une surpopulation).
Je pense qu'en effet là est le point de divergence de notre discussion... Car en effet, si la grosse majorité des chasseurs ne braconne pas le gibier... Dans certaines région, les chasseurs chassent traditionnelement des espèces protégées... et dans les régions où ils ne le font pas il peut arriver qu'ils tuent par erreur ou méconnaissance un animal d'une espèce protégée... scratch

yoda a écrit:
Sur d'autres, au nom du "respect des traditions" (de 50 ans...), ou parce qu'ils ont ancré dans leur caboche qu'il valait mieux empoisonner les rongeurs (et les rapaces qui les bouffent) que laisser faire leurs prédateurs naturels (renard, belette, putois), ou parce qu'ils ne comprennent rien à la nature, il y a un sacré laisser-faire.
Ceux qui empoisonnent les rongeurs directement ou indirectement sont bien plus les agriculteurs et les particuliers... Mais il est vrai que pour le renard, les chasseurs ont la gâchette un peu trop facile... Je me rappelle d'une discussion avec le cousin de mon ex, où il me disait qu'il reprochait au renard de nuire aux populations de lièvres et lapins... Je lui ai alors fait la remarque que le renard ne nuisait pas aux populations de lièvres et lapins mais au contraire régulait ces populations en s'attaquant aux plus faibles et malaldes (limitant alors les pandémies fréquentes chez ces espèces)... Il a sourit et je crois qu'au final il a été d'accord avec moi... C'était un mec sympa, un jeune chasseur, compréhensif et avec qui l'on pouvait facilement discuter...

yoda a écrit:
Après, je parle au niveau des fédérations de chasse, pas des individus.
Certaines fédérations font en effet un mauvais boulot en laissant des passes-droits et au final en donnant une mauvaise image des chasseurs...

yoda a écrit:
Je faisais signer une pétition pour l'arrêt de la chasse au gibier d'eau le 31 janvier, j'ai eu plusieurs personnes qui l'ont signée en me disant qu'elles chassaient et qu'elles trouvaient absurde de continuer la chasse en période de reproduction.
Les chasseurs que je connais sont de ce type... L'interdiction de la chasse en période de repro n'est pas une astreinte, quelque chose de contraignant... c'est une nécessité...

yoda a écrit:
Je ne suis pas certaine que les fédérations soient très représentatives du monde de la chasse en général, et que les cons qui gueulent le plus fort et se font entendre ne soient pas minoritaires. Mais malheureusement ils sont très influents...
Là, je suis d'accord à 200% avec toi... Il m'est arrivé de discuter avec des chasseurs en famille ou sur les forums... et ils ne voient personnelement pas l'intérêt de se lancer eux même en politique ou de chercher à promouvoir une meilleure image de la chasse car ils ne se sentent pas concernés puisqu'eux même respectueux des lois et de la Nature... certains s'imposant même de ne pas chasser quand ils jugent que les quotas sont trop élevés...

yoda a écrit:
Je suis allée dans un centre de soins pour animaux blessés, ils avaient eu une cigogne blessée par balle... Le chasseur pour sa défense a argué l'avoir confondue avec un épervier. Déjà pour faire une telle confusion faut pas être doué, mais en plus les éperviers sont protégés depuis 1976... Rolling Eyes Mais les rapaces n'ont pas la côte auprès des chasseurs.

Euh... Là le mec a soit pris les gens pour des cons, soit il a de gros problème de vu... pour confondre un épervier et une cigogne il faut presque s'appeler Gilbert Montagnier... Remarque que... Les vieux chasseurs n'ont pas d'examens de vue à passer pour pouvoir continuer à chasser... ce qui est assez scandaleux...

yoda a écrit:
Mais je comprends ce que tu veux dire, pour pas mal de chasseurs dénoncer les problèmes liés à la chasse fait de toi un anti-chasse, ce qui explique peut-être pourquoi les chasseurs sont si silencieux sur les problèmes de chasse.
Je pense aussi qu'effectivement... pour eux trop dénoncer reviendrait à être rejeté des chasseurs extrémistes qui malheureusement sont ceux qui sont politisés et ont de l'influence...

yoda a écrit:
Mouais... L'ONCFS fait du très bon travail sur ce point, mais du côté des fédérations, on est plus dans les mots que dans l'action...
Les petites assoc' de chasse font pourtant du bon boulot et apportent pas mal de données...

yoda a écrit:
Pire, ils prétendent s'occuper de gestion, face, ils font du lobbying auprès des politiques pour chasser des espèces menacées, dans des conditions inacceptables, limiter les contrôles.
Je pense qu'il y'a d'un côté les "politisés" extrémistes et de l'autres ceux qui bossent...

yoda a écrit:
Mais j'admets volontiers que le problème est essentiellement sur les chasseurs de gibier d'eau, qui se ramènent tous les week-end de Paris en 4x4 s'enfermer dans leurs cahutes et disperser leurs douilles à tous vents et faire crever les canards de saturnisme...
Le plomb dans les cartouches de chasse pour le gibier d'eau est maintenant interdit par la loi...

Comme tu le dis, je pense aussi que le gros souci vient de ces chasseurs parigots qui viennent à la campagne et chassent en voulant rentabiliser leur cotisation... ils ne sont pas sur le terrain tout le long de l'année donc considère qu'ils ont peu de temps pour ramener du "trophé" et remplir le congélateur...

yoda a écrit:
Et aussi sur les vieux de la vieille qui pensent que si les anciens chassaient les renards et les belettes et les faucons, c'est qu'ils devaient avoir une bonne raison et qu'ils connaissaient mieux la campagne que les écolos "de la ville". Mais qui croient encore que les belettes saignent les lapins ou que clouer une chouette sur la porte de leur grange leur portera effectivement bonheur...
Arfff... Les vieux chasseurs disparaissent... et la nouvelle génération est de plus en plus nombreuse... heureusement...

yoda a écrit:
En fait, le préfet est pro-chasse dans la plupart des départements. C'est lui qui fixe la liste des espèces nuisibles, et beaucoup de ces arrêtés sont cassés ensuite en justice... Le seul problème c'est qu'avec les lenteurs de la justice les nuisibles injustement classés ont été chassés et piégés à gogo, et comme le préfet n'est pas inquiété, il re-pond le même arrêté l'année suivante...
Le gros problème des préfets c'est qu'ils sont issus de la politique... et donc sous influence des possibles électeurs... et également sous l'influence des groupements de chasseurs locaux...

yoda a écrit:
C'est mal parti. A chaque fois qu'on a tenté, c'était impossible, parce que les chasseurs envoient les plus extrémistes de leurs représentants et que les élus présents sont massivement pro-chasse.
Je pense que c'est également malheureusement le cas chez les écolos...

yoda a écrit:
On a en France des lois bien plus favorables aux chasseurs que dans tous les autres pays d'Europe (dates d'ouvertures plus longues, nombre d'espèces chassables plus important, aucun jour sans chasse dans la semaine). Mais quand on tente un dialogue chasseurs-écolos, le but des fédérations est d'obtenir plus d'avantages que ce qu'ils ont déjà, ou au moins garder leurs avantages.
ça c'est vrai... Et c'est toujours pour les mêmes que ça gueule, pour ceux des bords de côtes... Un truc qui m'avait dégouté c'est lorsqu'il y'a quelques années la fédération de chasse s'est mobilisée pour empêcher qu'une loi passe, loi qui autorisait les gendarmes à procéder à des alcootests sur les chasseurs... J'ai trouvé ça scandaleux !!! Les chasseurs ont quand même une arme en main... et je trouve complétement normal que quelqu'un qui a une arme chargée en main ai 0 gramme d'alcool dans le sang...

yoda a écrit:
Pour le journaliste qui ne connait rien au sujet, l'écolo qui ne veut pas lâcher sur les dates de chasse et va jusqu'à demander un jour sans chasse paraît plus extrémiste ou au moins autant que le chasseur qui accepte facilement le statut-quo...
Arfff... ces journalistes... J'ai eu plusieurs accrochages avec eux... Rolling Eyes

yoda a écrit:
Faut savoir séparer les chasseurs qui aiment la nature de ceux qui la prennent pour un ball-trap géant... Il y a de tout !
C'est clair... Autrefois j'ai été antichasse... C'est au Lycée que j'ai commencé à discuter avec un ami chasseur et c'est là que j'ai commencé à comprendre que les chasseurs ont surtout une mauvaise image et que la majorité sont loin d'être les viandards que l'on pense...

yoda a écrit:
Citation :
Là, si le cas est également avéré, l'on a affaire à des chasseurs particulièrement cons...

Bien sûr. Mais t'en fais pas, du côté ornitho, on est globalement contents : c'est la première fois qu'on a réussi à obtenir un moratoire, certes limité, certes pas respecté par tous, mais c'est déjà mieux que rien et ça a laissé un peu de répit aux oiseaux...
Ce moratoire était une bonne idée... et côté chasseurs, je n'ai pas entendu de chasseurs dans ma famille s'en plaindre... scratch

yoda a écrit:
Là repose tout le problème du braconnage... Pas la quantité qui le font, mais le manque de contrôle et l'impunité qui en découle...
L'idéal serait que les choses évoluent... et que cela vienne des chasseurs eux mêmes... Je pense que c'est avant tout une histoire de temps... les choses évoluent déja pas mal...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loups et ours la cohabitation est elle encore possible ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur Renesmée, Charlie et les loups-garous
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils
» Dois je lui pardonner après qu'elle m'a trahie......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: Le monde du vivant :: Autres animaux...-
Sauter vers: