Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Théories "border-line"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Théories "border-line"   Sam 21 Avr 2007 - 15:19

Je sais pas vous, mais j’aime ces théories un peu farfelues sur notre pré- et proto-histoire.
Je ne parle pas des ‘ésoteriques’ ( coucou les martiens et les atlantes avec des bombes atomiques) mais de celles qui se veulent scientifiques bien qu’en contradiction avec nos connaissances actuelles.
Premierement, parce qu’elles sont plus agréables à lire, et qu’elles laissent reveur parfois.
Deuxiement, parce qu’on y apprend tout de même de petites choses : ce sont souvent les conclusions qui sont fausses !

Alors en voici quelqu’unes :

Spanuth : Les atlantes étaient des bronziers du nord chassés par une catastrophe naturelle.
Bon, il était certainement nazi, ceci expliquant cela. Mais c’est instructif dans la mesure ou cela rappelle qu’il y avait une belle et florissante culture en Europe du Nord comtemporaine des achéens ( il n’y a pas que la méditerranée orientale !). Totalement infirmé par les connaissances archéologiques et linguistique actuelles.

Deruelle : il reprend l’idée générale de Spanuth, mais géné aux entournures par son idéologie douteuse, il déplace l’Atlantide vers l’Ouest, vers un ensemble Bretagne-Iles Britanniques- Allemagne du Nord. Son hypothese du Dogger Bank est interessante.

Dans un autre domaine, le voyage d’Ulysse : il aurait été jusqu’en mer du Nord ! voir en Scandinavie. Repris par différents auteurs.

Felice Vinci : Troie serait en réalité en Finlande !
Voir ici : http://www.centrostudilaruna.it/emplacementdetroie.html

Citons enfin que pour certains, Jason et les argonautes seraient allés jusqu’à la Baltique eux-aussi.

Ce qui me semble interessant, c’est le lien persistant entre la Grece achéenne et la Baltique.
Il n’en est jamais fait mention dans les ouvrages ‘sérieux’, pourtant l’ambre ne venait pas à dos d’oiseaux ! Et l’on pense aux Hyperboréens….

Allez, révez un peu…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Lun 23 Avr 2007 - 8:54

soucolline a écrit:
Je sais pas vous, mais j’aime ces théories un peu farfelues sur notre pré- et proto-histoire.
Je ne parle pas des ‘ésoteriques’ ( coucou les martiens et les atlantes avec des bombes atomiques) mais de celles qui se veulent scientifiques bien qu’en contradiction avec nos connaissances actuelles.
Premierement, parce qu’elles sont plus agréables à lire, et qu’elles laissent reveur parfois.
Deuxiement, parce qu’on y apprend tout de même de petites choses : ce sont souvent les conclusions qui sont fausses !
Tout à fait d'accord avec toi. D'ailleurs... certaines de ces théories ont l'avantage de montrer les points faibles des grandes théories dominantes. Il faut néanmoins être extrémement prudent...

soucolline a écrit:
Alors en voici quelqu’unes :
Spanuth : Les atlantes étaient des bronziers du nord chassés par une catastrophe naturelle.
Bon, il était certainement nazi, ceci expliquant cela. Mais c’est instructif dans la mesure ou cela rappelle qu’il y avait une belle et florissante culture en Europe du Nord comtemporaine des achéens ( il n’y a pas que la méditerranée orientale !). Totalement infirmé par les connaissances archéologiques et linguistique actuelles.

Deruelle : il reprend l’idée générale de Spanuth, mais géné aux entournures par son idéologie douteuse, il déplace l’Atlantide vers l’Ouest, vers un ensemble Bretagne-Iles Britanniques- Allemagne du Nord. Son hypothese du Dogger Bank est interessante.

Dans un autre domaine, le voyage d’Ulysse : il aurait été jusqu’en mer du Nord ! voir en Scandinavie. Repris par différents auteurs.

Felice Vinci : Troie serait en réalité en Finlande !
Voir ici : http://www.centrostudilaruna.it/emplacementdetroie.html

Citons enfin que pour certains, Jason et les argonautes seraient allés jusqu’à la Baltique eux-aussi.
Mouais... sauf qu'Ulysse, Jason et les argonautes sont des personnages mythiques... A quand une expédition pour chercher l'igloo du père Noël en Finlande ? Wink


soucolline a écrit:
Ce qui me semble interessant, c’est le lien persistant entre la Grece achéenne et la Baltique.
Il n’en est jamais fait mention dans les ouvrages ‘sérieux’, pourtant l’ambre ne venait pas à dos d’oiseaux ! Et l’on pense aux Hyperboréens…
Allez, révez un peu…..
Personnelement, je ne vois pas trop de lien entre la Grèce achéenne et la Baltique... si ce n'est que les achéens viennent du nord de la Grèce et que indoeuropéens comme les germains, les celtes, les latins et autres, ils ont nécessairement de nombreux points communs.

Les mythes de l'illiade et l'odyssée d'Homère sont certes basés en partie sur des faits réels mais ils restent des mythes. Il est d'ailleurs peu probable qu'Homère ai réellement existé. Ces histoires résulteraient plus d'une compilation d'histoires en une suite cohérente.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Mar 24 Avr 2007 - 9:49

Dans les théories pas encore assez étayée mais intéressante et à suivre il y'a celles concernant les possibles migrations vers l'amérique... Nous connaissons tous la migration qui fit venir des asiatiques par le détroit de Béring il y'a 13 000 ans (sur la carte ci-dessous en 1)... Or d'après certaines théories il se peut qu'il y'ai eû d'autres migrations dont:
- Une migration caucasienne ou proto-asiatique venant soit du détroit de Béring, soit d'Europe (sur la carte ci-dessous en 2 et 4). En effet, parmi les plus anciens squelettes mis au jour en Amérique l'on a des éléments de type non asiatiques mais caucasiens. Comme l'Homme de Kennewick.
- Une migration venant du pacifique (sur la carte ci-dessous en 3). Dont l'on retrouverait les traces parmis des squelettes découverts en amérique du sud et dont la représentante la plus connue est luzia. Ces populations montrent des traits apparentés aux aborigènes d'Australie et aux papous. Déja, il y'avait une théorie pour dire que les populations de type australoïdes auraient put coloniser tout le pacifique et l'océanie avant que cette migration soit recouverte par celle des polynésiens actuels venus du sud de l'Asie.


_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Sam 28 Avr 2007 - 0:12

Citation :
Mouais... sauf qu'Ulysse, Jason et les argonautes sont des personnages mythiques... A quand une expédition pour chercher l'igloo du père Noël en Finlande ?

Excuse-moi Skipp, mais ni toi, ni moi, ni personne ne peut affirmer avec exactitude la part du réel et la part de l’imaginaire dans ces récits ‘mythologiques’.
Le seul consensus est que ces ‘mythes’ sont des mises en écrit tardives de légendes orales.
D’où viennent exactement ces légendes orales ? mystere…..
On peut chercher la demeure de pere Noel…..et on peut jeter au feu Homere et la Bible !
Pourtant des archéologues sérieux utilisent ces textes pour orienter leur recherche : tous des idiots, forcement ?
Soyons modérés, et instruisons-nous sans parti-pris.


Citation :
Personnelement, je ne vois pas trop de lien entre la Grèce achéenne et la Baltique...

Le lien, c’est l’ambre et son commerce.
D’un coté, les bronziers du Nord et leur monopole de l’ambre ( les sources ‘prussiennes’ datent de après JC). D’un autre le monde égéen plaque tournante du commerce en méditerranée orientale. Comment l’ambre arrivait-il dans les tombes égyptiennes ou mésopotamiennes et comment des produits égyptiens ou mésopotamiens arrivaient-ils dans les tombes des princes du Nord ? Le commerce, déplacement de marchandises, déplacement d’hommes, déplacement d’histoire et de légendes….( et non pas déplacement de peuples entiers comme le croyaient les nationalistes allemands du début de XXeme siecle).

Quand on lit ces théories alternatives sans parti-pris ( avec prudence, mais sans rejet préconcu), le lien semble ténu mais persistant.

Cdlt,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Dim 29 Avr 2007 - 12:07

soucolline a écrit:
Citation :
Mouais... sauf qu'Ulysse, Jason et les argonautes sont des personnages mythiques... A quand une expédition pour chercher l'igloo du père Noël en Finlande ?
Excuse-moi Skipp, mais ni toi, ni moi, ni personne ne peut affirmer avec exactitude la part du réel et la part de l’imaginaire dans ces récits ‘mythologiques’.
Je suis d'accord avec toi... Ces mythes ont une part de vérité... mais vu qu'il y'a une bonne part d'imaginaire il convient d'être prudent dans l'interprétation de tout celà.

soucolline a écrit:
Le seul consensus est que ces ‘mythes’ sont des mises en écrit tardives de légendes orales. D’où viennent exactement ces légendes orales ? mystere….. On peut chercher la demeure de pere Noel…..et on peut jeter au feu Homere et la Bible !
Comment pourrait on remettre en cause l'existence du santa Père Noël ? alors qu'il nous apporte des cadeaux chaque 25 décembre... Wink

soucolline a écrit:
Pourtant des archéologues sérieux utilisent ces textes pour orienter leur recherche : tous des idiots, forcement ?
Soyons modérés, et instruisons-nous sans parti-pris.
Tout à fait...

soucolline a écrit:
Citation :
Personnelement, je ne vois pas trop de lien entre la Grèce achéenne et la Baltique...
Le lien, c’est l’ambre et son commerce.
D’un coté, les bronziers du Nord et leur monopole de l’ambre ( les sources ‘prussiennes’ datent de après JC). D’un autre le monde égéen plaque tournante du commerce en méditerranée orientale. Comment l’ambre arrivait-il dans les tombes égyptiennes ou mésopotamiennes et comment des produits égyptiens ou mésopotamiens arrivaient-ils dans les tombes des princes du Nord ? Le commerce, déplacement de marchandises, déplacement d’hommes, déplacement d’histoire et de légendes….( et non pas déplacement de peuples entiers comme le croyaient les nationalistes allemands du début de XXeme siecle). Quand on lit ces théories alternatives sans parti-pris ( avec prudence, mais sans rejet préconcu), le lien semble ténu mais persistant.
Effectivement... Je me rappelle avoir lu une information de ce genre. Via le commerce il y'a bien eû échanges commerciaux mais également probablement des échanges culturels entre Baltique et Méditerranée. Mais celà ne signifit pas pour autant que ces échanges aient été direct. Ils ont pu passer par divers intermédiaires. Via ces intermédiaires, je n'exclu pas que des histoires ont pu effectivement circuler. L'on aura à peu près la même chose avec la route de la soie. Les archéologues ont retrouvés un morceau d'étoffe de soir dans... une tombe celte de l'âge du fer. Il n'y a pas eû de contact direct entre chinois et celte mais une foultitude d'intermédiaire. Et via ces intermédiaires des légendes ont pu circuler (la légende des dragons nous vient peut être de Chine via cette route de la soie pleine de légendes).

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Dim 29 Avr 2007 - 14:23

Skipp, tu ne peux pas comparer la route de la soie et la route de l'ambre ( longueur du voyage, nombres de pays inconnus traversés).
Il doit y avoir a vu de nez 2500 kms du Danemark à la Grece, faisable en grande partie par voie fluviale (donc plus rapidement qu'à pied), dans un environnement 'indo-européens'.
Les archéologues font remonter les premiers échanges en 2400BC: jusqu'en 1200BC, ca fait quand même plus d'un millenaire.
A comparer avec un bout de soie retrouvé dans une tombe celte.
On peut imaginer des intermédiaires, mais cela ne fait que compliquer les choses, épaissir le mystere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
Accro
Accro



MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Lun 30 Avr 2007 - 16:30

Citation :
Excuse-moi Skipp, mais ni toi, ni moi, ni personne ne peut affirmer avec exactitude la part du réel et la part de l’imaginaire dans ces récits ‘mythologiques’.
Le seul consensus est que ces ‘mythes’ sont des mises en écrit tardives de légendes orales.
D’où viennent exactement ces légendes orales ? mystere…..
On peut chercher la demeure de pere Noel…..et on peut jeter au feu Homere et la Bible !
Pourtant des archéologues sérieux utilisent ces textes pour orienter leur recherche : tous des idiots, forcement ?
Soyons modérés, et instruisons-nous sans parti-pris.


Citation :
Personnelement, je ne vois pas trop de lien entre la Grèce achéenne et la Baltique...



Le lien, c’est l’ambre et son commerce.
D’un coté, les bronziers du Nord et leur monopole de l’ambre ( les sources ‘prussiennes’ datent de après JC). D’un autre le monde égéen plaque tournante du commerce en méditerranée orientale. Comment l’ambre arrivait-il dans les tombes égyptiennes ou mésopotamiennes et comment des produits égyptiens ou mésopotamiens arrivaient-ils dans les tombes des princes du Nord ? Le commerce, déplacement de marchandises, déplacement d’hommes, déplacement d’histoire et de légendes….( et non pas déplacement de peuples entiers comme le croyaient les nationalistes allemands du début de XXeme siecle).

Les récits des navigateurs minoens nous sont connus par des récits d'aèdes aveugles que les capitaines minoens embraquaient et auxquels on faisait des récits fantaisistes, codés, des trajets parcourus....

De ce fait, ce que nous savons est discutable si nous ne décodons pas... et il faut avoir les clefs des codes...

Idem pour la Bible qui, de l'aveu d'archéologuues, est un tissu d'affabulations.

Alors, restent les pierres, les inscriptions , les monuments....

En Crète, on trouve de tout, aussi bien l'ambre de la Baltique sous forme de bijoux, des émeraudes d'Egypté, de la soie de Chine (où il semble même que ce soit la Crète qui l'ait importée initialement), et des pays comme le Portugal ("portokali", en grec, signifie "orange") et Tartessos, colonie minioenne.
http://perso.wanadoo.fr/thomiste/crete.htm

Bref !........de Crète et vers la Crète, rayonnent les 4 points cardinaux ce qui permet de dire sans risque d'erreur que cette île est le centre de toutes les civilisations.

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Mar 1 Mai 2007 - 7:05

Allons fourmi, c'est la page d'avant qu'il faut mettre en lien, histoire de voir à quel genre de site nous sommes confrontés:
http://perso.orange.fr/thomiste/
Voila, c'est mieux ! resp

Je cite Mr Gerard Tronche:
"Crombette a montré dans son œuvre que la Dispersion de Babel datait de 2198 avant Jésus-Christ, et que les Egyptiens conduits par Misraïm avaient occupé le delta du Nil au cours de l'automne de cette même année."

semar

Au fait, il semble que votre théorie de l'aveugle ait du mal à prendre sur le forum de passion-histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Mar 1 Mai 2007 - 15:43

Au fait, ne croyez pas que je vous en veuille : c'est juste qu'un sage a dit dans une lettre à Sarkozy:
"Mais ces faits révèlent tous le même état d’esprit, celui qui consiste , pour certains, à se penser « au-dessus » des autres… au risque de voir ceux qui sont ainsi méprisés se rebeller devant cette injustice…."

Aussi, quand on m'interpelle pour me révéler la vérité vraie ( que je connais bien entendu pas, mais que mon gourou d'interlocuteur, lui, connait ), cela entraine chez moi un sentiment de rebellion.........

afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Mar 1 Mai 2007 - 19:57

fourmi a écrit:
En Crète, on trouve de tout, aussi bien l'ambre de la Baltique sous forme de bijoux, des émeraudes d'Egypté, de la soie de Chine (où il semble même que ce soit la Crète qui l'ait importée initialement)
De la soie en Crète antique ? Avez vous quel est votre source à ce sujet ?

fourmi a écrit:
et des pays comme le Portugal ("portokali", en grec, signifie "orange")
Je ne pense pas que le "portokali" grec provienne du nom du Portugal actuel.

fourmi a écrit:
et Tartessos, colonie minioenne.
Sauf que... L'on sait par les écrits tartéssiens que leur langue était très proche de la langue étrusque. Tartessos serait donc une colonie étrusque... mais certainement pas minoenne.


fourmi a écrit:
Bref !........de Crète et vers la Crète, rayonnent les 4 points cardinaux ce qui permet de dire sans risque d'erreur que cette île est le centre de toutes les civilisations.
Mouais... Sauf qu'avant que la Crète ne rayonne, l'on avait déja des civilisations au Proche et Moyen Orient.

soucolline a écrit:
Allons fourmi, c'est la page d'avant qu'il faut mettre en lien, histoire de voir à quel genre de site nous sommes confrontés:
http://perso.orange.fr/thomiste/
Voila, c'est mieux ! resp
Effectivement... Les théories sectaires sont loin d'être les plus fiables... Elles seraient plutôt les plus fantaisistes.

soucolline a écrit:
Je cite Mr Gerard Tronche:
"Crombette a montré dans son œuvre que la Dispersion de Babel datait de 2198 avant Jésus-Christ, et que les Egyptiens conduits par Misraïm avaient occupé le delta du Nil au cours de l'automne de cette même année."
semar
Oulà oui... Effectivement. Il l'a écrit quand son bouquin ce Gérard Tronche ? Au XVIIe siècle ? La science et l'Histoire ont fait quelques progrès depuis 3 siècles. Il n'y a guère que les témoins de Jéhova et les extrémistes religieux pour croire encore à la dispersion de Babel et autres contes folkloriques religieux. Rolling Eyes

soucolline a écrit:
Au fait, il semble que votre théorie de l'aveugle ait du mal à prendre sur le forum de passion-histoire...
Effectivement, personne n'a semble-t-il été dans ce sens. Y'a-t-il d'ailleurs des sources historiques qui attestent cette histoire ?

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Mar 1 Mai 2007 - 20:11

soucolline a écrit:
Aussi, quand on m'interpelle pour me révéler la vérité vraie ( que je connais bien entendu pas, mais que mon gourou d'interlocuteur, lui, connait ), cela entraine chez moi un sentiment de rebellion...
Comme l'a si bien expliqué Soucolline ici (mais également sur d'autres fils de discussion), personne ne connaît la vérité vrai... Quand on se permet d'affirmer celà il faut le prouver... Et dans cette vérité vrai il me semble que l'on n'y trouve pas grand chose d'autre que ce que l'on trouve dans l'ensemble des sagesses de la planète avec quand même en prime une description eschatologique... L'on a bien vu où méne ces religions et sectes qui affirment détenir "LA" vérité.

Rappel:
Ce forum n'a pas pour but de diffuser des théories sectaires... A la prochaine exposition de ces théories, je supprimerais le message et je bannierais l'interlocuteur en question. Fin du Hors Sujet.
evil2

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
fourmi
Accro
Accro



MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Jeu 3 Mai 2007 - 18:43

Citation :
Sauf que... L'on sait par les écrits tartéssiens que leur langue était très proche de la langue étrusque. Tartessos serait donc une colonie étrusque... mais certainement pas minoenne.

En Etrurie, on a trouvé des écrits en "boustrophédon", écriture que l'on ne retrouve qu'en Crète et sur l'île de Pâques, sur les "rongo rongo" 'bois parlants.

En conséquence, Tartessos que vous appelez "colonie étrusque" est tout autant colonie minoenne qu'étrusque.

Il est urgent que vous réactuialisiez votre savoir .

Je vous conseille "Sur la trace des celtes", entre autres ....

L'Etrurie était un comptoir minoen qui était en contact avec les celtes, vos ancètres, comme le montrent les fouilles archéologiques qui ont été réalisées lors de l'édification de la ligne de TGV dans votre région !


Citation :
Je ne pense pas que le "portokali" grec provienne du nom du Portugal actuel.

Quelle est l'étymologie du nom "Portugal" ????

Citation :
Mouais... Sauf qu'avant que la Crète ne rayonne, l'on avait déja des civilisations au Proche et Moyen Orient.

Avez-vous lu "Shiva et Dionysos" d'Alain Daniélou ? Cet ouvrage particulièrement documenté vous apportera toutes réponses utiles .


Citation :
Effectivement... Les théories sectaires sont loin d'être les plus fiables... Elles seraient plutôt les plus fantaisistes.

Si j'ai cité une page plutôt qu'une autre , c'est parce que les travaux énoncés dans cette page présentent de l'intérêt.... lorsqu'il ne sont pas englués dans du verbiage religieux....

Il en est de même de la mythologie, des Evangiles, du Livre des Morts, de l'Odyssée, etc.... tous textes qui, pris au premier dégré, sont "dangereux" mais qui, analysés, sont source d'ionformations intéressantes.... à condition d'être capable de dépasser le premier degré !

Citation :
Effectivement, personne n'a semble-t-il été dans ce sens. Y'a-t-il d'ailleurs des sources historiques qui attestent cette histoire ?

Ah ! Homère a donc toujours été présenté comme un voyant (j'entends avec ses yeux ) ????

Ah ! J'avais cru comprendre que c'est le fait qu'il était aveugle qui avait fait d'Homère un "personnage"....

Ah ! Personne ne sait donc d'où vient le mot "mirot" qui désigne , en français , quelqu'un qui ne voit pas ou mal ?


Citation :
Rappel:
Ce forum n'a pas pour but de diffuser des théories sectaires... A la prochaine exposition de ces théories, je supprimerais le message et je bannierais l'interlocuteur en question. Fin du Hors Sujet.

Je vivais très bien sans ce forum avant que de le découvrir par Reims-web où interviennent quelques "personnages" folkloriques qui parlent maintenant de moi en me qualifiant d'ermite...

S'ils savaient quelle est ma vie, ils se feraient tous "ermites"....!!!

Si vous me bannissez, vous ne ferez que démontrer votre absolu conformisme à ce groupe de "copains" qui ne savent rien construire, si ce n'est leur propre destruction .

Et puis, soyons sérieux : soucolline et vous m'adressez des reproches sur ce que vous pensez que je suis... alors que ce forum, "grandiose" par son aspect, accueille tout au plus, si j'en juge par les interventions que j'y vois, trois ou quatre "habitués".... alors !



Allez Skipp, j'attends votre décision : le couperet, une fois de plus, pour montrer votre pouvoir à soucolline ? Smile Sad exorbite cheers sunny Embarassed peur

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Jeu 3 Mai 2007 - 19:28

fourmi a écrit:
Citation :
Sauf que... L'on sait par les écrits tartéssiens que leur langue était très proche de la langue étrusque. Tartessos serait donc une colonie étrusque... mais certainement pas minoenne.
En, Etrurie, on a trouvé des écrits en "boustrophédon, écritue que l'on ne retrouve qu'en Crète et sur l'île de Pâques, sur le "rongo rongo" 'bois parlants.

En conséquence, Tartessos que vous appelez "colonie étrusque" est tout autant colonie minoenne qu'étrusque.
Euh... C'est une blague ? Parce que l'on a trouvé des écrits en boustrophédon en Étrurie celà implique donc que les tartéssiens étaient crétois ? Drôle de logique... Les habitants de l'île de Pâques l'étaient donc également selon votre logique ? Si les tartéssiens sont des minoens alors que l'on sait que leur langue était très proche de l'étrusque comment se fait il que l'on n'a encore pas pu traduire les écrits minoens ? Celà fait longtemps que les scientifiques buttent sur la traduction du linéaire A (écriture des minoens) pourquoi ? Parce que la grosse difficulté est que l'on ne sait au juste quelle langue parlaient les minoens. Si vous parvenez à traduire le linéaire A avec votre théorie alors là vous aurez probablement droit au prix Nobel... Laughing

fourmi a écrit:
Il est urgent que vous réactuialisiez votre savoir.
Elle est bien bonne celle là... Laughing

fourmi a écrit:
Je vous conseille "Sur la trace des celtes", entre autres .... L'Etrurie était un comptoir minoen qui était en contact avec les celtes, vos ancètres, comme le montrent les fouilles archéologiques qui ont été réalisées lors de l'édification de la ligne de TGV dans votre région !
Absolument faux !!! Les étrusques étaient bien en relation avec les celtes pour celà il n'y a pas de problème... Mais les étrusques ne sont pas des minoens.

fourmi a écrit:
Citation :
Je ne pense pas que le "portokali" grec provienne du nom du Portugal actuel.
Quelle est l'étymologie du nom "Portugal" ???
Sachez qu'anciennement le Portugal s'appelait Lusitania et que ce sont les romains qui ont commencés à appeller la région de l'embouchure du Douro "Portus". De la vient en portugais le nom de Porto et avec l'article défini préfixé: Oporto. Pourquoi la terminaison en Gal ? Gal est à l'origine un mot prélatin et sans doute pré-indo-européen qui désigne l'embouchure d'un fleuve. On le retrouve dans l'ancien nom pré-latin de la ville de Bordeaux: Burdigala. Quels sont donc les pré-IE qui ont pu donner cette racine ? Les proto-basques... et non les minoens. Il convient donc de se méfier de simples ressemblances phonétiques qui n'ont rien de scientifique ou d'historique. Rolling Eyes
Mes sources ? Le "Dictionnaire de noms de lieux" de Louis DEROY et Marianne MULON aux Éditions Robert.

fourmi a écrit:
Citation :
Mouais... Sauf qu'avant que la Crète ne rayonne, l'on avait déja des civilisations au Proche et Moyen Orient.
Avez-vous lu "Shiva et Dionysos" d'Alain Daniélou ? Cet opuvrage particulièrement documenté vous apportera toutes réponses utiles.
Autre blague je suppose... Comment pouvez vous comparer les racines linguistiques, mythologiques et culturelles communes à deux peuples indoeuropéens comme les indiens du nord et les grecs avec les minoens qui n'ont rien d'indoeuropéens ?

fourmi a écrit:
Citation :
Effectivement... Les théories sectaires sont loin d'être les plus fiables... Elles seraient plutôt les plus fantaisistes.
Si j'ai cité une page plutôt qu'une autre , c'est parce que les travaux énoncés dans cette page présentent de l'intérêt.... lorsqu'il ne sont pas englués dans du verbiage religieux...
Celà laisse à désirer quant à la fiabilité de vos sources...

fourmi a écrit:
Il en est de même de lma mythologie, des Evangiles, du Livre des Morts, de l'Odyssée, etc.... tous texytes qui, pris au premier dégré, sont "dangereux" mais qui, analysés,; sont source d'ionformations intéressantes.... à condition de dépasser le premier degré !

Citation :
Effectivement, personne n'a semble-t-il été dans ce sens. Y'a-t-il d'ailleurs des sources historiques qui attestent cette histoire ?

Ah ! Homère a donc toujours été présenté comme un voyant (j'entends avec ses yeux ) ???
Je vous laisse le soin de faire un tour sur Passion-Histoire où votre fables des aédes ne semblent pas remporter les suffrages... Loin de là... Pour info: http://www.passion-histoire.net/phpBB_Fr/viewtopic.php?t=10968&start=20

fourmi a écrit:
Ah ! Personne ne sait donc d'où vient le mot "mirot" qui désigne , en français , quelqu'un qui ne voit pas ou mal ?
Je serais curieux de lire votre explication...

fourmi a écrit:
Je vivais très bien sans ce forum avant que de le découvrir par Reims-web où interviennent quelques "personnages" folkloriques qui parlent maintenant de moi en me qualifiant d'ermite...
Mais... N'y a t-il que sur Reims-Web que vous avez été expulsé ? Rolling Eyes

fourmi a écrit:
S'ils savaient quelle est ma vie, ils se feraient tous "ermites"....
Ermites dans votre caravane en Crète ? Vous avez Internet dans votre caravane ? C'est situé à côté d'Épernay la Crète ? Je ne le savais pas... Laughing

fourmi a écrit:
Si vous me bannissez, vous ne ferez que démontrer votre absolu co,nfiorùmisme à ce groupe de "copains" qui ne savent rien construire, si ce n'est leur propre destruction.
En plus vous vous permettez d'insulter les membres de ce forum ? evil2

fourmi a écrit:
Allez Skipp, j'attends votre décision : le couperet, une fois de plus, pour montrer votre pouvoir à soucolline ?
Sachez que Soucolline n'est pas pour ce bannissement... Il y'a peu j'hésitais encore mais là vous outre-passez les bornes. Bien sûr, vous ne vous rendrez jamais compte de la qualité qui vous manque et qui fait qu'au final vous vous faites expulser des forums les uns après les autres: La modestie, l'humilité. Vous arrivez sur les forums en diffusant vos théories mystiques et en affirmant que vous êtes le détenteur de l'ultime vérité... Comme l'a dit le sage soufi Moyid-din ibn'Arabi: "Le vrai sage ne se lie à aucune croyance". Le chemin sur la voie de la Sagesse sera encore bien long pour vous.

« La Vérité appartient à ceux qui la cherchent et pas à ceux qui croient l'avoir trouvé. » Condorcet.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Jeu 3 Mai 2007 - 21:23

Déconne pas Skipp, il me fait bien rire, moi, le grand gourou crétois incompris qui sait tout.... lang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Jeu 3 Mai 2007 - 21:24

J'ajoute que si tu le vires, je ne poste pas ma recette de bouchées au foie gras et aux legumes.....gaffe ! bat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fifi83
Accro
Accro
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Jeu 3 Mai 2007 - 21:50

c'est pas bien méchant tout ça , et il est vrai que les migrations des peuples et leurs échanges culturels a travers les ages sont difficilles a cerner même pour des spécialistes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
Accro
Accro



MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Ven 4 Mai 2007 - 8:16

Citation :
fourmi a écrit:
Citation :
Si vous me bannissez, vous ne ferez que démontrer votre absolu conformisme à ce groupe de "copains" qui ne savent rien construire, si ce n'est leur propre destruction.

En plus vous vous permettez d'insulter les membres de ce forum ?

Je n'insulte personne.... ni les membres de ce forum ni ceux d'autres forums.

Lorsque je parle d'un groupe de "copains", je parle de quelques-uns des intervenants habituels de Reims-web.... dont certains sont des habitués des établissements spécialisés dans le traitement des troubles psychologiques.... et ceci n'est pas une insulte puisqu'il ne s'agit de ma part que d'une reprise de leurs propres propos relevés sur ce site.

Citation :
Mais... N'y a t-il que sur Reims-Web que vous avez été expulsé ?

Si vous connaissiez ma vie, vous sauriez qu'il est des expulsions qui valent toutes les récompenses : être expulsé d'une communauté qui "dérape" est la preuve que l'on n'est pas de ceux qui dérapent....

"Exceptio probat regulum".


Citation :
fourmi a écrit:
Citation :
S'ils savaient quelle est ma vie, ils se feraient tous "ermites"....

Ermites dans votre caravane en Crète ? Vous avez Internet dans votre caravane ? C'est situé à côté d'Épernay la Crète ? Je ne le savais pas...

???????????????????????????????????? Shocked Shocked Rolling Eyes Rolling Eyes

Une caravane ?......... ma maison ?........; demandez donc à ceux qui viennent y séjourner ce qu'ils en pensent .

Internet ?........ bien sûr, sinon comment pourrais-je intervenir ici ou ailleurs ?

A côté d'Epernay, Agii Deka, commune de Gortyne, en Crète ???


Citation :
c'est pas bien méchant tout ça , et il est vrai que les migrations des peuples et leurs échanges culturels a travers les ages sont difficilles a cerner même pour des spécialistes .

Ceci est juste.... encore faut-il préciser que certains "spécialistes" se servent de ce titre de "spécialistes"pour conforter des erreurs qu'ils connaissent par ailleurs mais ne peuvent révéler pour diverses raisons.

Ici, en Crète, la région où je vis, la Messara, s'est fait déposséder de quelques trésors archéologiques et culturels par la région Nord de la Crète (secteur Héraklion), par des "archéologues" et amateurs d'antiquités sans scrupules... tandis que des "spécialistes" ont passivemment facilté ce gâchis.

Apparemment, la Messara commence à réagir et même les spécialistes ont changé d'avis sur certains points...

Oui, l'histoire telle que nous la connaissions est à revoir.... afin que nouis sortions de cette "Histoire" qui a écrite par des "vainqueurs" pour mieux dominer et manipuler.

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fourmi
Accro
Accro



MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Ven 4 Mai 2007 - 9:32

J'ai vécu en France de nombreuses années et y ai découvert des monstruosités que ce soit dans la société française , ou chez des individus français.... dans les pensées comme dans les actes.

J'ai toujours lutté contre ces monstruosités , surtout lorsqu'elles affectaient les enfants, et contre ces individus, surtout lorsqu'ils manipulaient les faits (y compris ceux relatés dans l'Histoire) à leur profit pour asservir des masse crédules.

Ceci m'a valu quelques "déboires" mais chacun de ces déboires fut pour moi le moyen de dépasser des limites qui m'avaient été assignées par un extérieur oppressant. D'aucuns appellent ceci la "résilience".

Depuis plus de trente années, la Crète m'est apparue être un "havre de paix" en raison de ce que sont ses habitants, héritiers d'une longue et riche culture .... qui remonte à celle des Keftius et sans doute bien au-delà.

Depuis près de 20 ans, j'ai concrétisé cet amour de la Crète en y commençant mon installation.

Depuis un an, j'y suis installé définitivement et , modestement, de cet endroit paradisiaque, je propose à ceux qui acceptent de m'entendre quelques-unes des clefs que j'ai utilisées pour atteindre le bonheur que je vis au quotidien.

J'ai découvert récemment ce site par le biais d'un "Skipp" dont j'avais pu lire certaines interventions sur Reims-web, interventions qui "détonaient" par rapport à celles que j'y pouvais lire habituellement.

J'ai tiré profit de ma fréquentation de ce site, mais voilà que je suis, comme cela m'est arrivé souvent, affublé de mots déplaisants du style guru, objet de sarcasmes à la limite de l'insulte, soumis à des menaces et à des allusions déplacées où ma vie personnelle est étalée sans vergogne, avec des interprétations navrantes.

Alors, comme je ne vis pas pour la polémique mais, tout au contraire, pour la sérénité et le respect de chacun pour tout autre, pour éviter de nouvelles polémiques stériles, je vous informe que je n'interviendrai plus sur ce site, pour quelque sujet que ce soit.

Je reste accessible à tout contact personnel qui se passerait dans des conditions courtoises et respectueuses, celles que j'ai toujours mises en oeuvre pour ce qui me concerne.

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Ven 4 Mai 2007 - 11:32

fourmi a écrit:
Oui, l'histoire telle que nous la connaissions est à revoir.... afin que nouis sortions de cette "Histoire" qui a écrite par des "vainqueurs" pour mieux dominer et manipuler.
L'Histoire bien sûr peut être à revoir... Mais l'on ne peut avancer n'importe quoi sans une bonne dose d'éléments permettant de l'appuyer. Internet est un média de l'information... et comme pour sur tout média l'on y trouve de tout et du n'importe quoi. Méfiance donc...

fourmi a écrit:
J'ai toujours lutté contre ces monstruosités , surtout lorsqu'elles affectaient les enfants, et contre ces individus, surtout lorsqu'ils manipulaient les faits (y compris ceux relatés dans l'Histoire) à leur profit pour asservir des masse crédules.
Et c'est tout à votre honneur.

fourmi a écrit:
J'ai tiré profit de ma fréquentation de ce site, mais voilà que je suis, comme cela m'est arrivé souvent, affublé de mots déplaisants du style guru, objet de sarcasmes à la limite de l'insulte, soumis à des menaces et à des allusions déplacées où ma vie personnelle est étalée sans vergogne, avec des interprétations navrantes.
Relisez mon message précédent... L'on ne peut affirmer gratuitement tout et n'importe quoi. Et il est bien présomptueux de se déclarer comme détenteur de l'Unique Vérité. Vous étes vous demander pourquoi celà fini toujours ainsi sur les forums que vous avez fréquenté ? Lorsque l'on est en paix avec soi même l'on est en paix avec le monde... Et vice-et-versa.

fourmi a écrit:
Alors, comme je ne vis pas pour la polémique mais, tout au contraire, pour la sérénité et le respect de chacun pour tout autre, pour éviter de nouvelles polémiques stériles, je vous informe que je n'interviendrai plus sur ce site, pour quelque sujet que ce soit.
Vous serez encore le bien venu pour parler Histoire... avec des sources qui ne proviennent pas de sites mystiques, paranormaux, ou sectaires...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
fourmi
Accro
Accro



MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Ven 4 Mai 2007 - 13:05

Citation :
Vous serez encore le bien venu pour parler Histoire... avec des sources qui ne proviennent pas de sites mystiques, paranormaux, ou sectaires...

Extrait d'un message que j'adressais ce matin même à une amie québecquoise, en réponse à un texte qu'elle m'adressait extrait de Dialogus 2 ..... http://www.dialogus2.org/dieu.html ....:

http://www.dialogus2.org/DIEU/uneoumillecestpareil.html

[Une partie du texte a été supprimé car hors-sujet Rolling Eyes ]

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Ven 4 Mai 2007 - 18:39

Bon, vous avez encore pollué un de mes posts ! sade

Proposition :

Ouverture d'un post intitulé " Labyrinthe de Crete".
Ouverture d'un autre post intitulé " fourmi"
Ouverture d'un dernier post " la vérité révélée".

fourmi pourra s'y épancher à loisir, ceux qui veulent l'interroger aussi, moi je n'y posterai pas un smiley, et tout le monde sera content ! Idea

Maintenant je sollicite fourmi et ses connaissances de la Crete minoenne : les crétois se rendaient-ils au Danemark, ou les danois en Crete, ou qui faisait le lien ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Sam 5 Mai 2007 - 16:35

Thomas Aref sur passion-histoire:

" Quant à l’existence et à l’arrivée des Grecs dans la péninsule balkanique, l’Égée et l’Asie Mineure j’ai développé, à ce sujet, une thèse (arguments, preuves et références à l’appui) dans mon second livre (Grèce –Mycéniens = Pélasges- ou la solution d’une énigme). Ces ouvrages après trente ans de réflexion, de méditation, de confrontations diverses puis cinq ans de recherches et d’études approfondies (dans six domaines différents : histoire ancienne, archéologie, anthropologie, mythologie, ethnologie et surtout linguistique ; chacun de ces domaines amène des preuves à l’autre) révèlent la face cachée de la civilisation grecque stricto sensu et soulève une chape de plomb qui étouffait la Vérité depuis vingt cinq siècles. En effet l’on a volontairement ou inconsciemment escamoté ou occulté de nombreux détails donnés par tous les auteurs antiques (Homère, Hésiode, Hécatée de Milet, Hellanicos de Mytilène, Hérodote Thucydide, Diodore de Sicile, Strabon, etc.) à savoir que : AVANT l’ARRIVÉE des Grecs les Pélasges occupaient le pays qui allait devenir la Grèce, que les Pélasges avaient transmis aux Grecs leurs DIVINITES, que Zeus était pélasgique, que les IONIENS étaient des Pélasges devenus Hellènes après avoir appris le grec ( Pélasges hellénisés, ce qui prouve une soumission donc une occupation étrangère de leur territoire – Troïa en albanais- d’où le nom de la ville de Troie/Troïa), que les rois DORIENS se vantaient d’être des Égyptiens, qu’avant les Pélasges les Grecs n’avaient pas fait parler d’eux, que Danaos l’Égyptien avait conquis le Péloponnèse et y avait chassé d’Argos le roi Pélasgos, que Poséidon était un dieu venu de Libye, que Pélops était un étranger venu d’Asie, etc. Pourquoi donc a-t-on occulté tous ces faits ? La réponse est claire : les Grecs avaient horreur de parler de leur vraie origine ; ils ont conquis un pays, celui des Pélasges, dont ils ont assimilé la culture, la mythologie, une grande partie de leur langue et se sont donnés des ancêtres prestigieux (les héros de l’Iliade, poème épique typiquement pélasgique remanié à la sauce grecque) en empruntant ou en s’accaparant une civilisation qui n’était pas la leur. Il faut savoir que ce que l’on a appelée civilisation « mycénienne » n’a jamais existé sous cette désignation : c’est une invention moderne suite à la découverte de trésors antiques dans la ville de Mycènes par Schliemann à la fin du XIXe s ! Comment donc les Grecs pouvaient-ils exister au XIIe s avant JC alors que l’on ne sait absolument rien non seulement pas d’eux mais surtout de la période dite des Ages obscurs (-1200-800 avant JC) ? Quatre siècles que Thucydide (erreur fatale de sa part, source des contrevérités qui perdurent depuis vingt cinq siècles) a sauté allègrement pour faire coïncider la civilisation grecque (après -800) avec celle de leurs prédécesseurs (tout ce que l’on a désigne du nom de « Mycéniens, Égéens, Egéo-crétois, Minoens », etc.). L’Age d’or de la Grèce (siècle dit de Périclès) ne se situe t-il pas au Ve s avant JC (seulement !) ? La langue grecque n’a été écrite que vers le VIIe s avant JC ainsi que la construction des premiers temples en pierre (styles dorique, ionique et Corinthien). La célébration de Jeux Olympiques, la création de la Polis (premières cités), de l’Amphictionie, les expansions coloniales, l’édition de l’Iliade et l’Odyssée (culture orale issue des Pélasges) tout cela s’est produit après le VIIIe s avant JC ! Aucun indice (historique, archéologique ou ethnolinguistique) ne prouve l’existence des Grecs avant ce VIIIe s. Je signale qu’entre -800 et -750 la population d’Athènes (fondée par les Pélasges et dont le nom s’explique par l’albanais « Ethana » càd « la promise ») avait quadruplé en cinquante ans : autre preuve de l’afflux des immigrants grecs. Malheureusement je ne peux m’étaler davantage (risquant de saturer le site) bien que cet aperçu ne soit pas exhaustif.
Quant à la notion « indo-européen » elle devient de plus en plus obsolète ainsi que la désignation « centum / satem » : une véritable idéologie suivie par de très nombreux linguistes sans rechignement, sans remise en cause, sans études approfondies quant à l’ethnogenèse des langues et la chronologie respective de leur apparition. Tout cela s’est déroulé tranquillement sans contradiction aucune par les générations qui les ont suivis. En effet ce terme indo-européen est relativement récent et n’a été créé que vers la fin du XIXe s par les premiers linguistes. Ces derniers se sont fourvoyés dans de fausses pistes et d’interminables atermoiements qui n’ont fait qu’embrouiller les études et recherches faites depuis une centaine d’années. Ainsi en raison de quelques analogies ou concordances linguistique entre certaines langues occidentales dont le grec et le latin (parlées en EUROPE...) et des langues orientales (parlées en Asie surtout les régions de l’ancienne Perse et celle de l’INDE) dont le sanscrit, le perse ou le tokharien l’on a créé, de toutes pièces, l’INDO-EUROPEANISME voire un lexique « indo-européen » (pourquoi pas une « langue » ?) ! Mais les controverses aujourd’hui y vont bon train. Maintenant certains (voire les mêmes ou leurs disciples) commencent à se poser la question de savoir s’il ne faut pas se baser plutôt sur une protolangue « européenne ». Cette protolangue ils l’avaient sous les yeux : le pélasgique ancien (à l’origine de l’étrusque et du grec) dont seul l’albanais actuel possède le plus grand nombre de vocables anciens et une structure linguistique particulière. D’ailleurs tous les noms de divinités de la Mythologie dite grecque, de nombreux anthroponymes, éponymes, toponymes, oronymes d’Europe (de l’atlantique à la mer Noire) s’expliquent grâce à la langue albanaise actuelle et notamment son dialecte « gheg », demeuré pratiquement intact depuis plus de trois millénaires. J’ai déchiffré 250 mots étrusques, 110 mots roumains, 86 mots basques (les Ibères ont fait partie de la grande famille ethnolinguistique des Pélasges avec les Ligures, les Lélèges, les Cariens, etc.), une quarantaine de mots arméniens (les Arméniens sont d’origine phrygienne, donc pélasgique) et de nombreux autres vocables celtes, hittites, etc.
C’est pourquoi les premiers linguistes ne sachant pas comment distinguer ou différencier cette langue des autres l’ont tout simplement « classée » comme une « langue à part ». Voilà comment ils l’ont mise au placard. Si les premiers linguistes avaient remarqué que l’albanais est une langue issue du thraco-illyrien , lui-même, dérivant directement du pélasgique ancien, la linguistique moderne ne serait pas dans une telle impasse. Par ailleurs ces fausses pistes linguistiques ont entraîné dans la foulée une multitude d’autres fausses pistes, égarements, thèses erronées ou sans fondement, aggravant davantage cette idéologie obsolète : l’on a créé une « ethnie » indo-européenne et, également, une « invasion» d’un hypothétique peuple venant du Nord de l’Europe ( ?!), des marais du Pripet, du Caucase, de Bactriane, d’Inde ou de je ne sais où encore ! Il y a donc deux pans entiers de nos connaissances historiques, ethnolinguistiques et culturelles qui sont à revoir : origines de nos deux plus grandes civilisations occidentales (étrusque et grecque) et les bases de la linguistique moderne."

T'avais été dur avec lui Skipp : en quoi ce qu'il dit est absurde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Dim 6 Mai 2007 - 21:39

soucolline a écrit:
T'avais été dur avec lui Skipp : en quoi ce qu'il dit est absurde ?
Voyons voir ça...

Thomas Aref a écrit:
"AVANT l’ARRIVÉE des Grecs les Pélasges occupaient le pays qui allait devenir la Grèce, que les Pélasges avaient transmis aux Grecs leurs DIVINITES, que Zeus était pélasgique, que les IONIENS étaient des Pélasges devenus Hellènes après avoir appris le grec ( Pélasges hellénisés, ce qui prouve une soumission donc une occupation étrangère de leur territoire – Troïa en albanais- d’où le nom de la ville de Troie/Troïa)"
Le problème est que Zeus est une divinité typiquement indoeuropéenne... Chez ceux ci l'on a un grand dieu du ciel diurne appelé: Tius/Zeus/Jupiter. Il correspondrait en fait à un dieu nommé quelque chose comme Thius. Jupiter n'est autre que Tius-Pitar. Les pélasges sont censés ne pas être indoeuropéen... donc là il y'a déja dès le début quelque chose qui cloche.

Après que les ioniens soient des "pélasges" hellénisés je ne vois pas ce qu'il y'a d'étonnant lorsque l'on sait que généralement le substrat de population indigène n'est jamais éliminé mais est plutôt assimilé. Les romains n'ont pas exterminés les gaulois, tout comme les francs n'ont pas exterminés les gallo-romains. J'ai d'ailleurs déja lu que le nom de Grec se référait à l'origine à une tribu de la région grecque qui était probablement pélasge d'origine.

Autre chose... Que veut il dire par pélasge ? Ce terme regroupe toute une nuance de signification allant des peuples de la mer (que les grecs nommeront ainsi plusieurs siècles après les événements) aux peuples pré-hellènes peut être en famille avec les minoens.

Thomas Aref a écrit:
les rois DORIENS se vantaient d’être des Égyptiens
Sauf que les doriens sont censés venir du nord de la Grèce... Et que de nos jours les spécialistes remettent en cause l'existence même de ces doriens. Tout comme l'on aura les romains qui se vanteront de descendre du peuple troyens... prestige oblige. Rolling Eyes

Thomas Aref a écrit:
qu’avant les Pélasges les Grecs n’avaient pas fait parler d’eux
Rien d'étonnant puisque les grecs sont sensés n'être arrivés que plus tard.

Thomas Aref a écrit:
les Grecs avaient horreur de parler de leur vraie origine ; ils ont conquis un pays, celui des Pélasges, dont ils ont assimilé la culture, la mythologie, une grande partie de leur langue et se sont donnés des ancêtres prestigieux (les héros de l’Iliade, poème épique typiquement pélasgique remanié à la sauce grecque) en empruntant ou en s’accaparant une civilisation qui n’était pas la leur.
Il est clair que les proto-hellènes sont arrivés en Grèce alors que celle ci était peuplée de pré-indoeuropéen. Et comme lors de toute arrivée d'un nouveau peuple, il y'a métissage des cultures. Quant à la langue, l'on sait par des études linguistiques et toponymiques que les pré-hellènes (ou pélasges) n'étaient pas indoeuropéen. Contrairement à ce que dit M.Aref, une grande partie de la langue grecque est clairement indoeuropéenne.

Thomas Aref a écrit:
Il faut savoir que ce que l’on a appelée civilisation « mycénienne » n’a jamais existé sous cette désignation : c’est une invention moderne suite à la découverte de trésors antiques dans la ville de Mycènes par Schliemann à la fin du XIXe s !
Ben ça on s'en doutait... Laughing

Thomas Aref a écrit:
Comment donc les Grecs pouvaient-ils exister au XIIe s avant JC alors que l’on ne sait absolument rien non seulement pas d’eux mais surtout de la période dite des Ages obscurs (-1200-800 avant JC) ?
Qui dit que les grecs stricto-sensus existaient à cette époque ? Ce serait comme si l'on parlait de français au IIe siècle avant JC.

Thomas Aref a écrit:
Aucun indice ne prouve l’existence des Grecs avant ce VIIIe s.
Avant JC je suppose... Rolling Eyes

Les grecs stricto-sensus n'existaient peut être pas encore sous la forme que nous lui connaissons mais leurs ancêtres eux étaient déja en Grèce. Les hittites parlaient déja des achéens qui vivaient à l'Ouest de leur Empire. Ce sont les Aqayawasha.

Thomas Aref a écrit:
Je signale qu’entre -800 et -750 la population d’Athènes (fondée par les Pélasges et dont le nom s’explique par l’albanais « Ethana » càd « la promise »)
Il part du fait que les pélasges seraient liés aux proto-albanais... ce qui est loin de faire l'unanimité des spécialistes... très loin même. L'on ne retrouve cette théorie que chez les "historiens" nationalistes albanais. Tient c'est bizarre... ça ne serait pas albanais par hasard le nom de famille Aref ? Rolling Eyes

Et pour le "Ethana" il est clair que dans n'importe quelle langue l'on peut retrouver à chaque fois un mot se rapprochant d'un toponyme d'une autre langue. Après il reste à faire toute l'étude qui permettrait de bien démontrer que celà colle effectivement.

Thomas Aref a écrit:
Malheureusement je ne peux m’étaler davantage (risquant de saturer le site) bien que cet aperçu ne soit pas exhaustif.
Il préfére sûrement qu'on lui achète son bouquin... Laughing

Thomas Aref a écrit:
J’ai déchiffré 250 mots étrusques, 110 mots roumains, 86 mots basques (les Ibères ont fait partie de la grande famille ethnolinguistique des Pélasges avec les Ligures, les Lélèges, les Cariens, etc.), une quarantaine de mots arméniens (les Arméniens sont d’origine phrygienne, donc pélasgique) et de nombreux autres vocables celtes, hittites, etc.
Bah bien sûr... Tout le monde sait que les albanais (je voulais dire pélasges) sont le peuple originel qui dominait toute l'Europe avant que les méchants ségrégationnistes anti-albanais ne cachent la vérité "historique"... Rolling Eyes

Vouloir rapprocher l'étrusque, le basque, l'ibère, l'arménien, et autres langues est une chose ridicule pour le moindre étudiant en linguistique. On tombe là en plein délire nationaliste.

Thomas Aref a écrit:
Si les premiers linguistes avaient remarqué que l’albanais est une langue issue du thraco-illyrien , lui-même, dérivant directement du pélasgique ancien, la linguistique moderne ne serait pas dans une telle impasse.
Il est fort ce Aref... Comment peut il rapprocher l'albanais du thraco-illyrien avec le peu d'élément que l'on a de ces langues ? Surtout que le terme illiryen est un fourre-tout linguistique...

Thomas Aref a écrit:
l’on a créé une « ethnie » indo-européenne et, également, une « invasion» d’un hypothétique peuple venant du Nord de l’Europe ( ?!), des marais du Pripet, du Caucase, de Bactriane, d’Inde ou de je ne sais où encore ! Il y a donc deux pans entiers de nos connaissances historiques, ethnolinguistiques et culturelles qui sont à revoir : origines de nos deux plus grandes civilisations occidentales (étrusque et grecque) et les bases de la linguistique moderne."
Personne n'a crée une ethnie indoeuropéenne... Sa vision de l'indoeuropéanisme date de la fin du XIXe siècle Rolling Eyes . Et il critique cette théorie par une théorie qui est complétement bancale.

soucolline a écrit:
T'avais été dur avec lui Skipp
Désolé... J'aime pas trop les nationalistes révisionnistes. evil2
Surtout quand ceux ci ont des arguments bidon.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Sam 6 Oct 2007 - 0:25

Citation :
Il est fort ce Aref... Comment peut il rapprocher l'albanais du thraco-illyrien avec le peu d'élément que l'on a de ces langues ? Surtout que le terme illiryen est un fourre-tout linguistique...

Sans prendre parti pour ou contre Aref ( je m'en fous royalment et je n'ai pas les compétences), mais n'est-ce pas ce que dit en substance Lebedyinski ' " les indo-européens" ) sur certaines théories 'orthodoxes' ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Théories "border-line"   Dim 7 Oct 2007 - 12:18

Le problème est que l'origine thraco-illyrienne de l'albanais n'est qu'une hypothèse... appuyée que sur bien peu d'éléments... si peu qu'à l'heure actuelle aucun spécialiste sérieux ne se permettrait d'affirmer que c'est une certitude. Par contre, les nationalistes eux ne s'en priveront pas... Smile

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Théories "border-line"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Théories "border-line"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveautés Racer "Silver line" 2013
» "Arméline" Acrylique sur papier toilé A3
» Goldorak : la "Time-Line"
» Jacques Tourneur "La féline"
» [NEW] Pneus Sable/Neige 2.2/3.0" Pro-Line

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: La Grande Histoire et la petite :: Histoire, Préhistoire, Civilisations, Mythologies et Étymologies-
Sauter vers: