Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A la recherche de David et Salomon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: A la recherche de David et Salomon   Jeu 5 Juil 2007 - 13:17

Bonjour, Razz

Après l'excellent ouvrage "La Bible dévoilée", Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman viennent de sortir un nouvel ouvrage: "Les rois sacrés de la Bible : A la recherche de David et Salomon".

Vu le contexte actuel du Proche-Orient et le pouvoir qu'y ont les extrémistes religieux juifs et musulmans il n'est pas plus mal que des chercheurs sérieux se penche sur les vérités de l'origine du peuple juif et de leur Bible.

Citation :
Présentation de l'éditeur
Les auteurs de La Bible dévoilée, best-seller mondial, s'appuient sur les dernières découvertes archéologiques pour révéler l'étonnante vérité des premiers rois de l'Occident.
L'archéologie biblique est devenue un champ de mines en passe de faire exploser toutes nos représentations traditionnelles, et notre lecture de la Bible. Le grand archéologue Israël Finkelstein avait tenu, dans La Bible dévoilée, à décrypter pour nous les découvertes les plus récentes qui bouleversaient notre connaissance des origines de la Bible. Avec Les rois sacrés de la Bible, il s'attaque à présent à la légende royale et messianique de David et Salomon qui s'est répandue dans l'ensemble du monde occidental. La Bible célèbre David et son fils Salomon sous les traits de valeureux guerriers et conquérants, d'amants légendaires, de poètes visionnaires, de bâtisseurs pionniers et de modèles de gouvernante et d'autorité politique... Mais les dernières découvertes archéologiques ébranlent ces images. Nous avons la preuve, à présent, que leur histoire relève davantage du mythe et de la légende. Selon Finkelstein et Silberman, le David de l'histoire, au Xe siècle avant notre ère, n'était que le chef de bande d'une petite localité appelée Jérusalem. Ce n'est qu'à partir de la fin du Mlle siècle que leur légende prit de l'ampleur. On apprend que Goliath pourrait avoir été un mercenaire grec, que Salomon n'a probablement pas construit le célèbre Temple de Jérusalem... La légende de ces rois mythiques naît dans un monde tiraillé entre les nationalismes conflictuels et un empire mondialisé en pleine effervescence. David et Salomon deviendront alors des messies, des symboles d'espoir non seulement pour le judaïsme mais également pour le christianisme et toute l'histoire religieuse et politique de l'Occident. Voici un livre qui fera date, lucide et documenté, écrit par deux sommités de l'histoire et de l'archéologie bibliques.

Biographie de l'auteur
Israël Finkelstein est archéologue, mondialement connu. Professeur au Département d'archéologie et d'histoire des civilisations du Proche-Orient ancien à l'université de Tel-Aviv, il codirige les fouilles de Megiddo, un des plus importants sites bibliques archéologiques. Il est lauréat 2005 du prestigieux prix Dan David. Neil Asher Silberman est l'auteur de nombreux livres consacrés à l'histoire de la Bible. Il collabore au magazine américain Archaeology. Il est directeur historique du centre Ename de Bruxelles pour l'archéologie et l'héritage public de Belgique.

Au format broché 277 pages, 22.80 €.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de David et Salomon   Jeu 5 Juil 2007 - 18:10

Si tu nous faisais un petit résumé de la bible dévoilée : tu en parles souvent de maniere élogieuse => tu as l'air de bien connaitre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de David et Salomon   Ven 6 Juil 2007 - 9:13

soucolline a écrit:
Si tu nous faisais un petit résumé de la bible dévoilée : tu en parles souvent de maniere élogieuse => tu as l'air de bien connaitre !
Disons que c'est un ouvrage réalisé par l'archéologue Israël Finkelstein. Celui ci a réalisé des recoupements entre ce qui est dit dans la Bible et les faits archéologiques. Il apparait alors certaines incohérences historiques dans la Bible qui démontreraient qu'elle a été réalisée tardivement et par plusieurs auteurs (pour ça tout le monde s'en doutait mais c'est une confirmation supplémentaire). L'on sait en effet qu'au IIe millénaire avt JC Jérusalem n'était qu'un simple village et certainement pas déja une grosse ville. L'on sait aussi que le chameau n'a été connu des hébreux qu'assez tardivement (je n'ai plus les dates en tête) et que donc lorsque l'on parle de chameau dans la Bible celà n'est pas possible pour certaines époques. A noter qu'Israël Finkelstein, juif israélien, ayant remis en cause la véracité des récits bibliques, s'est fait violement critiquer par les extrémistes religieux israéliens.

Voici le résumé d'Amazon.fr :
Citation :
Quand et pourquoi la Bible a-t-elle été écrite? Que savons-nous des premiers patriarches? Quand le monothéisme est-il apparu? Comment le peuple d'Israël est-il entré en possession de la Terre promise? Jérusalem a-t-elle toujours été le centre de l'ancien Israël ? Pour la première fois, il est possible de répondre à ces questions avec un haut degré de certitude. Car les auteurs, Israel Finkelstein et Neil Asher Silberman, puisent leurs arguments dans les découvertes archéologiques les plus récentes, entreprises en Israël, en Jordanie, en Égypte, au Liban et en Syrie. Loin de sortir désenchanté de cette mise à plat historique du Livre des livres, le lecteur est d'autant plus fasciné par ces nomades et ces agriculteurs d'il y a trois mille ans, qui ont su fabriquer, en des temps de détresse ou de gloire, un récit dont la fécondité n'a cessé d'essaimer au-delà de ce peuple

A savoir qu'il existe aussi une version documentaire TV inspiré de ce livre.

"La Bible dévoilée" existe maintenant en version Poche au prix de 8 € et des poussières. Un must pour qui s'intéresse à l'Histoire du Proche Orient... et à son influence sur nos sociétés judéo-chrétiennes.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de David et Salomon   Sam 7 Juil 2007 - 8:00

Merci Skipp,

Cela semble interessant !
Je l'ajoute à ma prochaine fournée 'amazon', qui viendra quand j'aurai fini les 4 livres que je viens de recevoir... scratch
Va falloir que je pense à dormir de temps en temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de David et Salomon   Sam 7 Juil 2007 - 16:20

soucolline a écrit:
Je l'ajoute à ma prochaine fournée 'amazon', qui viendra quand j'aurai fini les 4 livres que je viens de recevoir... scratch
Moi dans ma fournée Amazon en cours de livraison j'ai "Les Cimmériens : Les Premiers nomades des steppes européennes, Ixe - VIIe siècle av. J.C." de Iaroslav LEBEDYNSKY et "Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie" de Jared Diamond.

soucolline a écrit:
Va falloir que je pense à dormir de temps en temps...
Moi il va plutôt falloir que je réattaque la lecture de certains livres reçus mais pas encore lu. Rolling Eyes

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
fourmi
Accro
Accro



MessageSujet: Re: A la recherche de David et Salomon   Dim 22 Juil 2007 - 13:42

Bonjour ,

Vous êtes-vous déjà penchés sur ceci :

http://bcs.fltr.ucl.ac.be/TAC/HistV.html


Citation :
Les Juifs; leur origine, leur religion, leurs lois (5,2-5)

[5,2]

(1) Au moment où nous allons retracer le jour suprême d'une ville si fameuse, il paraît convenable d'en exposer aussi l'origine. (2) Les Juifs, dit-on, fuyant de l'île de Crète, occupèrent les dernières terres de Libye, à l'époque où Saturne, vaincu par Jupiter, fut chassé de ses États. (3) On tire un argument de leur nom; Ida est une célèbre montagne de Crète, habitée par les Idaei, mot dont l'addition barbare d'une lettre aura fait Judaei. (4) Quelques-uns prétendent que, sous le règne d'Isis, l'Égypte regorgeant d'un excès de population s'en déchargea sur les terres voisines, et que la migration eut pour chefs Hierosolymus et Juda. Beaucoup font des Juifs une race d'Éthiopiens, que la crainte et la haine forcèrent, sous le roi Céphée, à changer de demeures; (5) d'autres un assemblage d'Assyriens qui, faute de champs à cultiver, s'emparèrent d'une partie de l'Égypte, puis, se rapprochant de la Syrie, se bâtirent des villes et s'approprièrent les terres des Hébreux. (6) Il en est enfin qui leur donnent une origine illustre; selon eux, les Solymes, nation célébrée dans les chants d'Homère, fondèrent une ville, et, de leur nom, l'appelèrent Hierosolyma.

[5,3]
(1) La plupart des auteurs s'accordent à dire qu'une maladie contagieuse qui couvrait tout le corps de souillure s'étant répandue en Égypte, le roi Bocchoris en demanda le remède à l'oracle d'Hammon, et reçut pour réponse de purger son royaume et de transporter sur d'autres terres, comme maudits des dieux, tous les hommes infectés. (2) On en fit la recherche, et cette foule misérable, jetée dans un désert, pleurait et s'abandonnait elle-même, lorsque Moïse, un des exilés, leur conseilla de ne rien espérer ni des dieux ni des hommes, qui les avaient également renoncés, mais de se fier à lui comme à un guide céleste, le premier qui jusque-là eût apporté quelque secours à leurs misères. (3) Ils y consentirent, et, sans savoir où ils allaient, ils marchèrent au hasard. (4) Mais rien ne les fatiguait autant que le manque d'eau. Tout près d'expirer, ils s'étaient jetés par terre et gisaient dans ces vastes plaines, lorsqu'ils virent un troupeau d'ânes sauvages, revenant de la pâture, gagner une roche ombragée d'arbres. (5) Moïse les suit, et, à l'herbe qui croît sur le sol, il devine et ouvre de larges veines d'eau. (6) Ce fut un soulagement; et, après six jours d'une marche continuelle, le septième ils chassèrent les habitants de la première terre cultivée, s'y établirent et y fondèrent leur ville et leur temple.

[5,4]
(1) Moïse, pour s'assurer à jamais l'empire de cette nation, lui donna des rites nouveaux et un culte opposé à celui des autres mortels. (2) Là est profane tout ce qui chez nous est sacré, légitime tout ce que nous tenons pour abominable. (3) L'effigie de l'animal qui leur montra la route et les sauva de la soif est consacrée dans le sanctuaire, et ils sacrifient le bélier comme pour insulter Hammon. Ils immolent aussi le boeuf, que les Égyptiens adorent sous le nom d'Apis. (4) Ils s'abstiennent de la chair du porc, en mémoire de la lèpre qui les avait jadis infectés, et à laquelle cet animal est sujet. (5) Des jeûnes fréquents sont un aveu de la longue faim qu'ils souffrirent autrefois, et leur pain sans levain rappelle le blé qu'ils ravirent à la hâte. (6) S'ils consacrent le septième jour au repos, c'est, dit-on, parce qu'il termina leurs misères; séduits par l'attrait de la paresse, ils finirent par y donner aussi la septième année. (7) Suivant d'autres, cet usage fut établi pour honorer Saturne, soit qu'ils aient reçu les principes de la religion de ces Idéens qu'on nous montre chassés avec Saturne et fondant la nation des Juifs, soit parce que, des sept astres qui règlent la destinée des mortels, celui dont l'orbe est le plus élevé et la puissance la plus énergique est l'étoile de Saturne, et que la plupart des corps célestes exercent leur action et achèvent leur course par nombres septénaires.
[5,5]

(1) Ces rites, quelle qu'en soit l'origine, se défendent par leur antiquité; ils en ont de sinistres, d'infâmes, que la dépravation seule a fait prévaloir. (2) Car tout pervers qui reniait le culte de sa patrie apportait à leur temple offrandes et tributs. La puissance des Juifs s'en accrut, fortifiée d'un esprit particulier; avec leurs frères, fidélité à toute épreuve, pitié toujours secourable; contre le reste des hommes, haine et hostilité. (3) Ne communiquant avec les autres ni à table, ni au lit, cette nation, d'une licence de moeurs effrénée, s'abstient pourtant des femmes étrangères; entre eux, tout est permis. (4) Ils ont institué la circoncision pour se reconnaître à ce signe. (5) Leurs prosélytes la pratiquent comme eux, et les premiers principes qu'on leur inculque sont le mépris des dieux, le renoncement à sa patrie, l'oubli de ses parents, de ses enfants, de ses frères. (6) Toutefois on veille à l'accroissement de la population; il est défendu de tuer aucun nouveau-né, et l'on croit immortelles les âmes de ceux qui périssent dans les combats ou les supplices. Il s'ensuit qu'on aime à procréer et qu'on s'inquiète peu de mourir. (7) Ils tiennent des Égyptiens l'usage d'enterrer les corps au lieu de les brûler; sur les enfers, même prévoyance, mêmes idées; quant au ciel, les croyances diffèrent. (Cool L'Égypte adore beaucoup d'animaux et se taille des images; les Juifs ne conçoivent Dieu que par la pensée et n'en reconnaissent qu'un seul. Ils traitent d'impies ceux qui, avec des matières périssables, se fabriquent des dieux à la ressemblance de l'homme. Le leur est le dieu suprême, éternel, qui n'est sujet ni au changement ni à la destruction. (9) Aussi ne souffrent-ils aucune effigie dans leurs villes, encore moins dans leurs temples. Point de statues ni pour flatter leurs rois, ni pour honorer les Césars. (10) Du reste, comme leurs prêtres chantaient au son de la flûte et des tambours, qu'ils se couronnaient de lierre, et qu'une vigne d'or fut trouvée dans le temple, quelques-uns ont cru qu'ils adoraient Bacchus, le vainqueur de l'Orient, opinion démentie par la différence des rites; (11) Bacchus institua des fêtes riantes et joyeuses; le culte des Juifs est bizarre et lugubre.

Vous pouvez aussi voir quelques-unes de mes réflexions sur ce sujet par ce lien :

http://origines1.chez.tiscali.fr/originesjuif.doc

Cordialement

fourmi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: A la recherche de David et Salomon   Lun 23 Juil 2007 - 12:13

fourmi a écrit:
Vous êtes-vous déjà penchés sur ceci :
http://bcs.fltr.ucl.ac.be/TAC/HistV.html
Citation :
On tire un argument de leur nom; Ida est une célèbre montagne de Crète, habitée par les Idaei, mot dont l'addition barbare d'une lettre aura fait Judaei. (4) Quelques-uns prétendent que, sous le règne d'Isis, l'Égypte regorgeant d'un excès de population s'en déchargea sur les terres voisines, et que la migration eut pour chefs Hierosolymus et Juda.
Je suppose que c'est une blague ? Si ce n'est pas le cas... Il faudra demander à l'auteur d'arrêter de fûmer la moquette...

Pour rappel ce sous-forum est consacré à l'Histoire... pas au roman fiction... Rolling Eyes

fourmi a écrit:
Vous pouvez aussi voir quelques-unes de mes réflexions sur ce sujet par ce lien :
http://origines1.chez.tiscali.fr/originesjuif.doc
Ces "réflexions" n'engagent que vous... et sont du révisionnisme... pas de l'Histoire. Attention à ne pas déraper sur une pente scabreuse... :1conf:

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de David et Salomon   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de David et Salomon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche dessinateur
» Recherche document David Brown 880 Implematic
» Plague Town
» Recherche identité David Brown 990
» recherche démarreur david brown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: La Grande Histoire et la petite :: Histoire, Préhistoire, Civilisations, Mythologies et Étymologies-
Sauter vers: