Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Sam 7 Juil 2007 - 17:02

Bonjour, Razz

Voici une partie de la discussion qui a eû lieue sur l'excellent forum Passion-Histoire entre Cruipee et Moi. Nous étions un peu hors-sujet les modérateurs nous ont donc demander de poursuivre la conversation ailleurs... ce que nous faisons donc ici.

Skipp a écrit:
Cruipee a écrit:
Il faut qu'on laisse les espèces migrer librement
qu'on arrête de surexploiter les mers etc...
Le problème est que chacun voit ses intérêts propres... Exemple, les pécheurs continuent encore de nier le fait qu'ils sont en train de vider les mers et qu'ils n'auront alors plus grand chose à pécher... On peut leur dire, leur répéter, leur citer les exemples de la morue en atlantique nord mais non... ils continuent à nier. Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Evil or Very Mad

Les chasseurs eux ont réalisés une véritable révolution, les mentalités changent... Aujourd'hui il y'a même des régions où les chasseurs ont si bien fait remontés les effectifs du gibier que c'est les agriculteurs et les particuliers qui engueulent les chasseurs pour qu'ils augmentent leurs quotas de chasse. Dans la montagne de Reims il arrive fréquement que les sangliers entrent dans les villages pour se servir dans les jardins et pour fouiller les poubelles. Rolling Eyes

Cruipee a écrit:
ce que je voulais dire c'est que le réchauffement en lui même avait déjà était prévu par les paléoclimatologue et les préhistoriens des années 1970 (alors que l'époque était, cf le site de l'INA, au refroidissement) comme un réajustement climatique. Et que oui même si ce réchauffement est en parti inéluctable, la grande catastrophe aura lieu non pas du réchauffement lui même, mais la non adaptabilité des espèces de part la présence de l'Homme, de sa sur exploitation de l'environement et la pollution qu'il génére.
Et il y'en a encore qui nie le fait que le réchauffement climatique est dû à l'Homme. :1conf:

Je crois que les gens font de belles paroles sur l'écologie mais dès qu'on leur dit que l'on risque de toucher au porte monnaie là il n'y a plus d'écolo... L'Homme va continuer à détruire son environnement jusqu'à ce qu'il disparaisse... Je sais, l'on pourrait dire que je suis pessimiste mais pour moi c'est plutôt du réalisme. L'on pille les ressources naturelles de la planète, on épuise toutes les matières premières, et la surpopulation mondiale empéchera toute tentative de redresser la situation. La planète n'a pas les capacités de supporter une population de 6,6 milliards d'habitants... surtout si tout ce monde veut atteindre (à juste titre) le niveau économique des pays développés. La surpopulation mondiale est un sujet tabou... :1conf:

Ce a quoi Cruippee a répondu:
Cruipee a écrit:
Je suis globalement d'accord avec toi qu'on est au bord de la catastrophe,
maintenant si tu veux que je le dise clairement (et comme 90 % des préhistoriens et des paléo-climatologue) je nie que le réchauffement actuel soit 100% anthorpique, qu'il soit différent de celui de l'Éemien, différent de ceux qui ont eu lieu pendant le Stade Isotopique 7 (7.1 et 7.4). Je reconnais que la spécificité de l'Holocêne est de justement avoir été le plus stable des interglaciaire du Quaternaire au point de nous faire croire que la stabilité est la norme. Je reconnais que je crois aux courbes isotopique de l'oxygène qui nous indique des piques de 5 degrés en 35-40 ans durant l'éemien s.s (OIS 5.5).
Mais entendons nous bien, je reconnais aussi que l'on court à la catastrophe, car de par la stabilité de l'Holocène et l'action de l'Homme, le paysage en mozaïque du pleistocène (et pliocène) a été remplacé par un paysage zonal en bande parralléle à l'équateur, que les mer sur-exploité (ou mal, comme on veut) empéche la terre et tout les biotopes de faire les adaptations nécessaire comme elles devraient se produire. Que la migration d'espèce est nécessaire à la survie de l'écosystème tel qu'on le connait aujourd'hui, que les mutations nécessaires ne pourront pas se produire (exemple très connus, des parc naturelles géré comme des musées où les nouvelles espèces ne peuvent trouver leur place). Les littéraux vont se détruire à vitesse grand V car les installations humaines empéchent les échanges entre les estrans et les reserves des systèmes dunaires figée, les rivières ne raméne plus de sédiments sur les littoraux à cause des barrages...
Ce que je veux dire, c'est que OUI il faut réduire les gaz à effet de serre, oui il faut prendre conscience, mais prendre conscience que l'on va connaitre quoi qu'il arrive un réchauffement et que pour une fois une éspèce sur cette terre, peut faire en sorte, soit que ça aille à la catastrophe, soit faire en sorte que tout se passe bien, au lieu de simplement subir.
Nous sommes un peu aujourd'hui l'aprenti-dieu qui devant un phénomène qui le dépasse veut se persuadé qu'il est le seul coupable, pour croire qu'il a encore le controle sur les choses, mais ce n'est pas vrai. C'est un peu comme si des fourmis, qui vivraient 2 secondes s'installaient à maré basse sur une plage et au moment ou la marée monte disaient "merde on a mis trop d'eau, il faut arrête de balancer de l'eau dans la mer, on va l'empécher de monter" au lieu de se dire, "bon vu que l'eau monte que faire ? Déjà oui on arrête de balancer plus d'eau et ensuite et ben on monte plus haut, ou je ne sais pas, mais on cherche".
Alors oui il faut limiter le plus possible notre pollution, oui il faut arrêter de balancer autant de CO2 dans l'atmosphère, mais surtout regarder ce qu'il c'est passer durant les autres réchauffements de cette ampleur et en tirer les leçons qui s'ilmposent pour éviter la grande catastrophe.
On changera peut être nos aires agricoles (les vikings faisaient pousser du blé vers 11 et 12ém siècles, avant le petit age glaciaire, dans ce qu'ils appelaient le "pays vert" : groenland). Il faut réaprendre à gérer nos littoraux pour que les échanges sédimentaires reprennent, il faut laisser les espèces migrer comme les doivent le faire (et pas seulement une partie, comme ses larves, et vers qui migrents sans leur prédateurs). Arrêter de polluer les mers, avex toutes les réactions néfaste que ça a aujourd'hui sur le plancton etc...
Tout ça pour dire que je ne fais pas une sorte de négationisme, puisque ceux qui pensent comme sont limite plus alarmiste finalement pour l'Homme. Car on pense que faire croire que l'on peut empécher le réchauffement c'est détourner les gens de la véritable catastraophe qui risque d'arriver très vite...

Skipp a écrit:
La surpopulation mondiale est un sujet tabou... :1conf:
Au fait : d'aprés l'ONU si l'on compte les produits detruits (pour que la Sainte offre puisse être en adequation avec la Sainte demande) et les jachéres subventionnées, donc sans pollution suplémentaire, on est aujourd'hui capable de nourir correctement 13 milliards de personnes...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
cruipee
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 11 Juil 2007 - 13:10

tient une petite phrase d'un pote hier :
"chercher si c'est l'Homme ou non le coupable, c'est un peu comme si on te lancer une pierre et qu'au lieu de l'éviter ou de te soigner tu cherchais qui est-ce qui l'a lancer. Ben non quand une pierre t'arrive dessus tu l'évites, ou tu te soignes ensuite tu cherches le coupable. Dans le cas du réchauffement de toutes façon la pierre est déjà lancée, maintenant il faut l'éviter ou se soigner"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 11 Juil 2007 - 13:43

cruipee a écrit:
tient une petite phrase d'un pote hier :
"chercher si c'est l'Homme ou non le coupable, c'est un peu comme si on te lancer une pierre et qu'au lieu de l'éviter ou de te soigner tu cherchais qui est-ce qui l'a lancer. Ben non quand une pierre t'arrive dessus tu l'évites, ou tu te soignes ensuite tu cherches le coupable. Dans le cas du réchauffement de toutes façon la pierre est déjà lancée, maintenant il faut l'éviter ou se soigner"
Alors je dirais que le problème est que, malgrès le fait que la pierre soit déja lancée, l'Homme ne l'a pas encore vu et il persiste donc dans son erreur. L'on fait du rafistolage, du bricolage, mais celà n'empéchera pas l'augmentation des quantités de CO2 et autres gaz émises... L'Homme ne voit rien, lorsque la pierre l'atteint il ne s'en rend pas encore compte et se dit qu'il désinfectera ses plaies plus tard... mais plus tard, il sera trop tard, et il faudra alors l'amputer. Rolling Eyes

L'Homme ne s'intéresse... qu'au court terme. Il est plus intéressant pour lui de faire des profits à immédiats ou à court termes plutôt que de s'intéresser au devenir de la planète dans 50 ans... Il n'a déja plus le souvenir de ce à quoi ressembler la planète il y'a 50 ans lorsque l'Afrique était encore peuplée de millions d'éléphants et d'autres animaux.

Comme tu l'as écris l'ONU estime qu'aujourd'hui l'on est capable de nourir correctement 13 milliards de personnes sur la planète... mais à quel prix ? Lorsque l'on en sera arrivé là l'environnement sera alors dans un triste état. Souvenez vous de ces animaux que vous avez vu dans les zoos ou dans la Nature... car beaucoup vont disparaître... vos petits enfants risquent de ne pouvoir les voir qu'en photo. L'on estime généralement (le cas peut être variable suivant les espèces et leur biotope) qu'il faut plus de 1000 individus d'une espèce pour être certains de pouvoir la sauver sans que la consanguinité ne la fasse disparaître. Aujourd'hui certaines espèces existent encore mais sont déja condamnée. Les biologistes estiment par exemple que l'Orang Outang va disparaître dans un avenir proche. Sa diversité génétique est si pauvre qu'il est déja condamné alors qu'on en trouve encore dans la Nature. Shocked

De plus, en favorisant la prolifération d'espèces invasives l'Homme a déclenché une crise majeure pour certaines espèces. Les populations d'amphibiens régressent partout sur la planète dû fait de l'expansion d'un champignon qui leur étouffe la peau. Ce champignon était un hôte naturel de la grenouille africaine xénope qui en était porteuse saine. Or les xénopes ont été utilisées pendant près d'un siècle pour réaliser des tests de grossesse et une fois les tests chimiques diffusés ont les as relâchées dans la Nature partout sur la planète. L'on assiste aujourd'hui à une véritable hécatombe. Dans certains régions c'est 100% des amphibiens qui sont éradiqués. Les amphibiens existent depuis plusieurs centaines de millions d'années... ils ne disparaîtront probablement pas tous mais l'on peut compter sur une chute spectaculaire du nombre d'espèce. Et ce n'est qu'un exemple des méfaits de l'Homme sur la Nature... car il n'y a pas que le réchauffement climatique anthropique qui va bouleverser la planète.

Voilà un article qui date d'il y'a deux ans:
http://skipp.superforum.fr/Le-monde-animal-c3/Les-Amphibiens-et-les-reptiles-f3/Extinction-des-amphibiens-t30.htm

L'on en sait maintenant un peu plus sur cette lèpre des amphibiens.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Panzermeister
P'tit nouveau
P'tit nouveau



MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 11 Juil 2007 - 16:36

Visiblement l'Humanité est de trop sur ce monde...
Cruipee a écrit:
Moi je suis préhistorien, je ne propose pas de "bonnes" solutions, je propose ce qu'il "me semble" être une des solutions.
La conquête spatiale en est une, de « bonne » solution. Implanter l’excédent de l’humanité ailleurs. Un peu sur la Lune, beaucoup sur Mars, un peu sur Vénus, une fraction dans tout un tas de stations spatiales et autre astéroïdes usines. On peut envoyer en l’air plus du quart de l’Humanité, si on le veut vraiment, et certainement plus des deux tiers de sa production lourde.
Et ce qui nous embête encore, on n’a qu’à l’envoyer autour d’alpha Centauri, de 61 Cygni, d’UV Ceti et d’Omicron 2 Eridani, entre autres. Il y en a pour au moins de 20 ans de voyage ! C’est un bon job pour les repris de justice et autres criminels, non ?
cyclops Je ne suis pas le seul à penser que c’est l’un des sous entendus de l’Histoire : cf. C. McPherson Smith et al in Spaceflight sept 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panzermeister
P'tit nouveau
P'tit nouveau



MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 11 Juil 2007 - 17:00

lang Mais si vous trouvez ces idées ridicules, alors préparez vous, car le pire est à venir !
Alors… study mettez d’abord vos maisons à plus de 90 mètre d’altitude, n’oubliez pas les pilotis en cas d’inondations, et prévoyez un gros réservoir d’eau pour l’été ultra sec !
Bref changez tout et devenez prévoyant, n’attendez pas que ça vous tombe sur le coin du museau. Faites vos emplettes de panneaux solaires tant qu’on a les moyens d’en produire et qu’ils ne sont pas trop cher, déménagez s’il le faut. Stockez des armes à feu et des munitions aussi car elles seront bientôt des denrées précieuses comme du diamant... qui lui ne vaudra plus rien.
Skipp a écrit:
Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
siffle Et n’oubliez pas de construire votre nouvelle demeure selon les normes 220km/h au moins. Ce sont celles que l’on applique sous les tropiques pour résister aux cyclones. Vous ne pensez pas tout de même qu’on leur jette des sorts à nos maisons pour qu’elles tiennent. Ce sont des normes, et les constructeurs sont tenus de s’y tenir, car sinon ça se voit à la première dépression tropicale qui passe… et emporte tout ! affraid
Et surtout, n’oubliez pas les pilotis : ils ne protègent pas que de l’eau… army
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panzermeister
P'tit nouveau
P'tit nouveau



MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 11 Juil 2007 - 17:31

farao Par contre si vous habitez encore au milieu du Sahara, restez y car demain c’est la mousson « super giant size ». et il y aura la savane arborée. Et la Sibérie orientale deviendra un pays de cocagne, aux verts pâturages. Les douces collines d’Alaska vous seront accueillantes et vous hésiterez avec les côtes sauvages de l’île Baffin et du Groenland (la terre verte je vous le dis !).
Cruipee a écrit:
les Vikings faisaient pousser du blé vers les 11 et 12ém siècles, avant le petit âge glaciaire, dans ce qu'ils appelaient le "pays vert" : Groenland.

Et l’antarctique deviendra le lieu favoris de vos vacances !
Bref si l’on y pense demain n’est que changement, mais ce n’est pas forcément une nouvelle ère (aire ?) glaciaire. Ce n’est donc pas forcément plus mal.
scratch On est en droit de se demander si l’histoire n’aurait pas un sens tout compte fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 11 Juil 2007 - 19:27

Panzermeister a écrit:
Visiblement l'Humanité est de trop sur ce monde...
Surtout avec 6 milliards d'individus... Avec 1 milliard d'habitant les choses seraient tout autre. Les océans seraient alors assez vastes pour nourrir ses habitants et les animaux regagneraient de nouveaux territoires abandonnés par l'Homme. Un jour, il nous faudra en passer par là... mais le problème est avant tout dans les têtes. Des milliers d'années de religions nous ont dicter de nous multiplier, proliférer... Ensuite les seigneurs avaient besoins de soldats et il fallait proliférer pour fournir de la chair à canon... puis maintenant, nous sommes dans un système où pour payer les retraites de nos aînés il nous faudrait sans cesse être plus nombreux qu'eux.

Panzermeister a écrit:
La conquête spatiale en est une, de « bonne » solution. Implanter l’excédent de l’humanité ailleurs. Un peu sur la Lune, beaucoup sur Mars, un peu sur Vénus, une fraction dans tout un tas de stations spatiales et autre astéroïdes usines. On peut envoyer en l’air plus du quart de l’Humanité, si on le veut vraiment, et certainement plus des deux tiers de sa production lourde.
Combien de tonnes de combustibles faut il pour envoyer un seul kilo dans l'espace ? Nous aurons déja épuisé toutes les réservoirs de combustibles quels qu'ils soient avant d'avoir put envoyer un seul million d'hommes en orbite autour de la Terre... alors de là à pouvoir les envoyer sur la Lune avec tout l'équipement nécessaire à leur survie l'on en est encore très loin. Même pas la peine de songer au nucléaire puisque les mines d'uranium ne sont elles même pas infinies. Je pense vraiment que la seule solution sera celle de restreindre la population humaine. Mais avec les mollahs, imams, curés, prêtres, et autres, ce n'est pas encore maintenant que l'on pourra y songer. :1conf:

Panzermeister a écrit:
Et ce qui nous embête encore, on n’a qu’à l’envoyer autour d’alpha Centauri, de 61 Cygni, d’UV Ceti et d’Omicron 2 Eridani, entre autres. Il y en a pour au moins de 20 ans de voyage ! C’est un bon job pour les repris de justice et autres criminels, non ?
Un peu comme ce que firent les anglais du temps de la colonisation des amériques lorsque ils y envoyaient des prostituées et des bagnards. Rolling Eyes

Panzermeister a écrit:
cyclops Je ne suis pas le seul à penser que c’est l’un des sous entendus de l’Histoire : cf. C. McPherson Smith et al in Spaceflight sept 2005.
Ah... Je ne connais pas. Smile

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 11 Juil 2007 - 19:31

Panzermeister a écrit:
farao Par contre si vous habitez encore au milieu du Sahara, restez y car demain c’est la mousson « super giant size ». et il y aura la savane arborée. Et la Sibérie orientale deviendra un pays de cocagne, aux verts pâturages. Les douces collines d’Alaska vous seront accueillantes et vous hésiterez avec les côtes sauvages de l’île Baffin et du Groenland (la terre verte je vous le dis !).

L'idée d'un réchauffement climatique fait jubiler les russes... Un réchauffement de quelques degrés suffirait pour libérer de grands espaces des steppes et y faire pousser du blé... Le blé d'Ukraine comme déja à envahir la planète.

Panzermeister a écrit:
Et l’antarctique deviendra le lieu favoris de vos vacances ! Bref si l’on y pense demain n’est que changement, mais ce n’est pas forcément une nouvelle ère (aire ?) glaciaire. Ce n’est donc pas forcément plus mal.
Il nous faudra nous adapter. L'Homme le pourra mais la faune et la flore le pourra-t-elle ? J'en doute... et en cas de perturbations de tous les biotopes l'Homme risque d'en souffrir plus qu'il ne le croit. :1conf:

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Jeu 12 Juil 2007 - 6:32

Bon , ca y est : j'ai ma maison sur pilotis , norme 220 kms/h, j'ai des armes.....et maintenant, qu'est-ce que je mange ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruipee
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Jeu 12 Juil 2007 - 10:18

Pour le Sahara logiquement à 2°C de plus (comme durant l'atlantique) il n' y a plus de désert, en effet. Mais c'est là qu'on touche ce que je disais sur le forum histoire : ce réchauffement et le même que TOUS les autres sauf qu'il y a l'homme. Je m'explique : plus de chaleur = plus de précipitation : plus de pluie dans les zone périph du Sahara, des herbes poussent, l'humus se développe les plantes pionnières arrivent et recolonise les désert ogolien (Nom neutre du sahara pour le quaternaire). Mais cette fois l'herbe pousse et des hommes arrivent avec leur troupeaux et brouttent l'herbe ... du coup maintenant les pluies vont aller en augmentant mais comme il n'y a pas le premier sol des plante pionnières ben elle ravine tout ... et le processus n'aura pas lieu ...
D'habitude les barrières de corraille se dévellope dans la méditerrannée quand la température augmente (même de façon brutale), mais là elle est trop polluée pour leur laisser une chance, et le sol torp raclé par les bateaux qui drague le fond.
Etc...
La solution n'est pas forcément d'éliminer les être humain mais de changer un certain nombre d'élément. Alors voila mes solution concrétes, ça fait programme politique mais tant pi
- Une seule compagnie electrique européenne, pour éviter les productions double, pour éviter la présence du privé qui cherche à faire des profit et ainsi pouvoir dévelloper des énérgie non rentables, mais respectueuse de l'environnement
- Suppression de toutes les frontières physique de la terre pour laisser circuler les espèces animales
-réamanagement des infrastrucures tel que les autoroutes, chemin de fer etc... pour que se ne soit plus des barrières pour la faune et la flore
- fin de la pêche en mer le temps de faire un véritbale inventaire de ce qui existe (on peut remplacer par l'élevage piscicole, mais un vrai pas comme aujourd'hui)
- Nouvelle organisation agricole. Tout d'abord on arrête de faire pousser du maïs là où il n'y a pas d'eau (10 pied de maïs consomme autant d'eau en un an qu'un français moyen...). Remplacement par un agriculture raisonnée (on ne rajoute dans les sols que ce que les plantes vont réelement consommer. Suppression des quota, que la sainte loi de l'offre et de la demande créé (on detruit tous les ans prés d'1/4 des production agricole mondiale juste pour que les prix ne baisse pas).
-Réorganisation des transport (à titre d'exemple : tous les ans le Royaume unis exporte 55 tonnes de volaille aux pays bas, dans le même temps les pays basexportent 20 millions de tonnes de volailles vers les royaumes unis ... la saint loi du marché oblige), favorisation du feroutage, gratuité des transports en commun (c'est en france un budget plus faible que l'entretien des Bombes nucléaire).
- Suppression de la dette du tiers monde et rembouresement des interet pour tous les pays qui on remboursé une somme supérieur à 5 fois le prés initial, pour que ces pays ne soient plus dépendant et puisse refaire une agriculture, plus proches à la fois des besoin et de la réél capacité de leur terre

j'ai encore plein d'autres idées en tête, mais je suis au boulot là donc je vais m'arrêter...mais même si ce programme peut sembler limité à des écolo-extrémistes, je peux vous garantir qu'il figurait parmis certain candidat à la présidentielle, et qui passaient pour de véritable extrémistes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Jeu 12 Juil 2007 - 21:35

soucolline a écrit:
Bon , ca y est : j'ai ma maison sur pilotis , norme 220 kms/h, j'ai des armes.....et maintenant, qu'est-ce que je mange ? scratch
Moi dans ce cas j'aurais pas de problème... Je suis un vrai stockeur, un vrai écureuil... J'ai chez moi plein de boîtes de conserves, de packets de riz, de nouilles... de quoi tenir un siège Rolling Eyes . Et j'ai un ami fana de la première guerre mondiale qui a... ce qu'il faut pour la prochaine guerre...

cruipee a écrit:
Pour le Sahara logiquement à 2°C de plus (comme durant l'atlantique) il n' y a plus de désert, en effet. Mais c'est là qu'on touche ce que je disais sur le forum histoire : ce réchauffement et le même que TOUS les autres sauf qu'il y a l'homme. Je m'explique : plus de chaleur = plus de précipitation : plus de pluie dans les zone périph du Sahara, des herbes poussent, l'humus se développe les plantes pionnières arrivent et recolonise les désert ogolien (Nom neutre du sahara pour le quaternaire). Mais cette fois l'herbe pousse et des hommes arrivent avec leur troupeaux et brouttent l'herbe ... du coup maintenant les pluies vont aller en augmentant mais comme il n'y a pas le premier sol des plante pionnières ben elle ravine tout ... et le processus n'aura pas lieu...
Il me semble en effet que les modèles climatiques sur les 50 prochaines années ne montrent pas de signes de recul de la désertification... bien au contraire. :1conf:

cruipee a écrit:
La solution n'est pas forcément d'éliminer les être humain mais de changer un certain nombre d'élément.
Il faudra néanmoins en passer par une réduction de la population mondiale.

cruipee a écrit:
j'ai encore plein d'autres idées en tête, mais je suis au boulot là donc je vais m'arrêter...mais même si ce programme peut sembler limité à des écolo-extrémistes, je peux vous garantir qu'il figurait parmis certain candidat à la présidentielle, et qui passaient pour de véritable extrémistes...
Malheureusement nous sommes en plein ère capitaliste et dans ce capitalisme débridé il n'y a pas de place pour l'humanisme, le respect des populations, des cultures et de leurs environnements. Le monde est pour l'instant entre les mains de financiers cupides qui n'ont que faire de la dispararition des espèces ou des difficultés que vont rencontrer certaines populations. Ce qui compte c'est le fric, le pognon, le flouze. Neutral

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Panzermeister
P'tit nouveau
P'tit nouveau



MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Jeu 12 Juil 2007 - 22:03

Skipp a écrit:
Combien de tonnes de combustibles faut il pour envoyer un seul kilo dans l'espace?
Beaucoup de fusée fonctionnent à l'hydrogène' que l'on peut produire grâce à l'eau et aux centrales électriques... solaires par exemple
affraid
Skipp a écrit:
Surtout avec 6 milliards d'individus... Avec 1 milliard d'habitant les choses seraient tout autre.
peur Ah... et qui va choisir qui doit vivre et qui doit mourir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Jeu 12 Juil 2007 - 22:35

Personnelement, je crois plus à la réduction de la population humaine et à l'utilisation de la fusion nucléaire... lorsque celle ci sera au point. La fusion nucléaire, contrairement à la fission nucléaire de nos actuelles centrales, n'est pas polluante. Avec de l'eau il nous sera possible de produire une énergie dont l'on aura les océans comme "carburants".

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Panzermeister
P'tit nouveau
P'tit nouveau



MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Jeu 12 Juil 2007 - 22:50

Skipp a écrit:
Surtout avec 6 milliards d'individus... Avec 1 milliard d'habitant les choses seraient tout autre.
Skipp a écrit:
Personnelement, je crois plus à la réduction de la population humaine.
peur Ah... et qui va choisir qui doit vivre et qui doit mourir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Jeu 12 Juil 2007 - 23:11

Panzermeister a écrit:
peur Ah... et qui va choisir qui doit vivre et qui doit mourir?
Je ne parle pas d'éliminer une partie de la population... mais de revenir graduellement à une baisse du nombre d'humains sur la planète.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
cruipee
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Ven 13 Juil 2007 - 9:55

La seule est unique chance pour l'Homme de survivre sera(it) un chagement de notre organisation sociale...
Comme je te disais, sans produire plus (donc sans polluer plus) avec les moyens productifs actuels on peut nourrir 13 milliards de personne.
Il faut "juste" repenser notre société, nos moyen de production, notre organisation...

Pour ceux qui connaissent pas :
http://www.dailymotion.com/visited/search/cowboys%2Bfringants/video/x20ue_les-cowboys-fringants-plus-rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Ven 13 Juil 2007 - 10:49

cruipee a écrit:
La seule est unique chance pour l'Homme de survivre sera(it) un changement de notre organisation sociale...
Comme je te disais, sans produire plus (donc sans polluer plus) avec les moyens productifs actuels on peut nourrir 13 milliards de personne.
Il faut "juste" repenser notre société, nos moyen de production, notre organisation...
Avec les mêmes méthodes de production l'on courrerait à la catastrophe mondiale si l'on avait 13 milliards d'humains... il est d'ailleurs probable que nous n'atteignons jamais ce nombre... les difficultés seront alors telles qu'il risque d'y avoir un douloureux rééquilibrage de la Nature: épidémies, décès dus aux pollutions, guerres, etc...

cruipee a écrit:
Pour ceux qui connaissent pas :
http://www.dailymotion.com/visited/search/cowboys%2Bfringants/video/x20ue_les-cowboys-fringants-plus-rien
Les cowboys fringuants... Excellent groupe québecois !!! Razz

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
cruipee
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Ven 13 Juil 2007 - 11:15

Ce chiffe établi par l'ONU se base sur le nombre de personne que l'on nourrit correctement aujourd'hui + ce que l'on detruit tous les ans (soit volontairement pour pas que les cours baisse, soit parce que non vendu) et on arrive à 13 milliards que l'on peut nourrir. Je ne parle que de nourrir je ne parle pas de les deplacer en voitures etc...
L'interet de ce chiffre c'est surtout de comprendre que les milliers de personnes qui meurent de faim tous les jours, ce n'est pas la fatalité : c'est un meurtre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Ven 13 Juil 2007 - 14:33

cruipee a écrit:
L'interet de ce chiffre c'est surtout de comprendre que les milliers de personnes qui meurent de faim tous les jours, ce n'est pas la fatalité : c'est un meurtre !!!
Malheureusement... l'intérêt humain n'est pas la priorité de la ploutocratie capitaliste qui dirige cette mondialisation qui devait tirer les pauvres de leur fossé... mais qui n'a fait que de les enfoncer encore plus. Neutral

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Panzermeister
P'tit nouveau
P'tit nouveau



MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Lun 16 Juil 2007 - 22:28

Skipp a écrit:
Je ne parle pas d'éliminer une partie de la population... mais de revenir graduellement à une baisse du nombre d'humains sur la planète.
Ah, et qui va décider qui a le droit de se reproduire, et qui n'en a pas le droit? il faut agir en 50 ou 100 ans, si on laisse l'humanité faire toute seule la croissance va continuer jusqu'à 8 ou 13 milliard d'ici 50 ou 100 ans...
Donc qui va décider de tout cela? Qui vit, qui se reproduit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Lun 16 Juil 2007 - 22:51

Panzermeister a écrit:
Ah, et qui va décider qui a le droit de se reproduire, et qui n'en a pas le droit? il faut agir en 50 ou 100 ans, si on laisse l'humanité faire toute seule la croissance va continuer jusqu'à 8 ou 13 milliard d'ici 50 ou 100 ans... Donc qui va décider de tout cela? Qui vit, qui se reproduit?
Personne ne va imposer des droits à la reproduction... Mais une politique de l'enfant unique ou de deux enfants maxi serait un bien. C'est sûr que ça étonne mais la surpopulation de la planète risque de devenir un thème majeur des prochaines décennies... et comme d'habitude l'on va s'y intéresser tard. Neutral

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
cruipee
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mar 17 Juil 2007 - 10:11

ben déjà de plus en plus de chiffre des démographe confirme que la croissance se ralentie beaucoup plus que prévu (mais toujours croissance).
Mais comme je le disais (chiffre de l'ONU, donc absolument pas anti-système libéral) rien qu'avec ce que l'on jette, gaspille et detruit pour ne pas faire baisser les prix régulés grâce à la sainte et intouchable loi de l'offre et de la demande, on peut nourrir les 13 milliards sans même créer une seule usine en plus et planter ne serais-ce qu'un radis !!!
Comme d'habitude tout est fait pour que les gens un peu critique se tourne vers une solution de replis, ou de bricolage sans se tourner vers le vrai problème : le système actuel qui est on ne peut plus absurde (mutliplier les compagnie d'électricité au moment même ou on devrait tout réguler pour éviter les abus, chercher à faire du profit sur l'énergie à l'heure où on devrait investir dans des énrgies autres comme la réutilisation des eaux chaudes pour le chauffage, oblmiger les constructeur à mettre des panneaux solaire etc... regardez les investissement d'EDF depuis qu'elle est une boite de droit privée, la part de la recherche éolienne a totalement fondue).
Depuis Malthus le seuil demographique de la catastrophe augmente tous les 5 ans...
Mais attention, là je me fais l'avocat du diable, car on est d'accord au moins sur un point, la question mérite d'être vraiment réfléchie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mar 17 Juil 2007 - 21:51

cruipee a écrit:
ben déjà de plus en plus de chiffre des démographe confirme que la croissance se ralentie beaucoup plus que prévu (mais toujours croissance).
Cette croissance continue lentement... mais sûrement...

cruipee a écrit:
Mais comme je le disais (chiffre de l'ONU, donc absolument pas anti-système libéral) rien qu'avec ce que l'on jette, gaspille et detruit pour ne pas faire baisser les prix régulés grâce à la sainte et intouchable loi de l'offre et de la demande, on peut nourrir les 13 milliards sans même créer une seule usine en plus et planter ne serais-ce qu'un radis !!!
Mais 13 milliards d'individus générera bien plus de pression sur l'environnement que 6 milliards. Plus de population nécessiteront plus d'habitats, plus d'infrastructures, etc...

cruipee a écrit:
Comme d'habitude tout est fait pour que les gens un peu critique se tourne vers une solution de replis, ou de bricolage sans se tourner vers le vrai problème : le système actuel qui est on ne peut plus absurde (mutliplier les compagnie d'électricité au moment même ou on devrait tout réguler pour éviter les abus, chercher à faire du profit sur l'énergie à l'heure où on devrait investir dans des énrgies autres comme la réutilisation des eaux chaudes pour le chauffage, oblmiger les constructeur à mettre des panneaux solaire etc... regardez les investissement d'EDF depuis qu'elle est une boite de droit privée, la part de la recherche éolienne a totalement fondue).
Malheureusement c'est le fric qui dirige le monde... Lorsque l'écologie deviendra rentable l'on se tournera vers elle... Pas avant.

cruipee a écrit:
Depuis Malthus le seuil demographique de la catastrophe augmente tous les 5 ans... Mais attention, là je me fais l'avocat du diable, car on est d'accord au moins sur un point, la question mérite d'être vraiment réfléchie.
Personnelement, je pense que l'Homme est au seuil des plus grands bouleversements qu'il n'a jamais connus. Neutral

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
cruipee
Fada
Fada
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 18 Juil 2007 - 9:44

malgrès ce que peuvent laisser penser mais précédent mail : je suis d'accord avec ta dernière phrase !!!
Mais moi je pense que notre SEULE chance de survie c'est de quitter l'économie de marché (le capitalisme puisqu'il faut utiliser le mont aprés tout). Pour quelque chose qui soit bien entendu le plus éloigné possible du Stalinisme (car j'ai pas vraiment la sensation que ça ait marché aussi).
Tout du moins on se posera la question aprés : d'abord on nourris ce qui sont là, on se pose (en ce donnant les moyens) la question que tu pose sur le nombre, on réorganise à l'échelle mondiale la production d'energie pour être logique et rationel, on définie des zones intouchables par l'homme. On réorganise l'agriculture à l'aide de l'agriculture raisonnée etc... sans aprioris politique, ensuite on voit ce que l'on fait. Mais notre survie en dépend. Et même si moi perso je ne le pense pas, il est évident qu'on a pas réellement répondu à la question de savoir si l'on est trop ou pas et quel seuil ne doit-on pas passer. en effet, mon avis est juste un apriori, si on en se penche pas pour de bon sur la question, on peut affirmer qu'une chose :on en sait rien, et si c'est toi qui a raison, si on ne tranche pas très vite la question, on aura effectivement l'air très con une fois passé le seuil (si ce n'est pas déjà fait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   Mer 18 Juil 2007 - 11:20

cruipee a écrit:
Mais moi je pense que notre SEULE chance de survie c'est de quitter l'économie de marché (le capitalisme puisqu'il faut utiliser le mont aprés tout). Pour quelque chose qui soit bien entendu le plus éloigné possible du Stalinisme (car j'ai pas vraiment la sensation que ça ait marché aussi). Tout du moins on se posera la question aprés : d'abord on nourris ce qui sont là, on se pose (en ce donnant les moyens) la question que tu pose sur le nombre, on réorganise à l'échelle mondiale la production d'energie pour être logique et rationel, on définie des zones intouchables par l'homme. On réorganise l'agriculture à l'aide de l'agriculture raisonnée etc... sans aprioris politique, ensuite on voit ce que l'on fait. Mais notre survie en dépend. Et même si moi perso je ne le pense pas, il est évident qu'on a pas réellement répondu à la question de savoir si l'on est trop ou pas et quel seuil ne doit-on pas passer. en effet, mon avis est juste un apriori, si on en se penche pas pour de bon sur la question, on peut affirmer qu'une chose :on en sait rien, et si c'est toi qui a raison, si on ne tranche pas très vite la question, on aura effectivement l'air très con une fois passé le seuil (si ce n'est pas déjà fait).
Là je suis d'accord avec toi... de toute manière, baisser la population mondiale à elle seule ne suffira pas pour sauver la planète... il faudra nécessairement en passer par de profonds changements économiques, écologiques, partages des ressources, etc...

Comme l'avait dit Chirac le capitalisme est aussi dangereux que le communisme... Il faudrait apprendre à gérer tout celà autrement afin de réguler tout celà pour que tout le monde en tire des bénéfices (bénéfices dans le sens qualité de vie, espérance de vie, respect des cultures, etc...).

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réchauffement climatique, biodiversité et devenir de l'Homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réchauffement climatique
» réchauffement climatique
» Réchauffement Climatique
» Réchauffement de la planète
» Forum pour débattre : La nature, flore et faune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: L'Homme, son environnement et son monde intérieur :: Écologie, Économie, Bien être-
Sauter vers: