Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La légion perdue de l'empire du Milieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: La légion perdue de l'empire du Milieu   Mar 10 Juil 2007 - 12:00

Bonjour, Razz

Voici un article de l'Express sur une histoire qui veut que des légionnaires romains capturés lors d'une bataille contre les parthes auraient été incorporés dans leur armée pour finir à nouveau capturés par l'armée chinoise. Certains paysans d'une région de Chine se réclament comme leurs descendants.

http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/chine/dossier.asp?ida=368087&p=1
Citation :
L'Express du 02/01/2003
La légion perdue de l'empire du Milieu
par Frédéric Koller
Il y a deux mille ans, des soldats de Rome se seraient retrouvés prisonniers de l'empereur de Chine. Leurs lointains «descendants» rêvent d'Italie...

Aux confins du désert du Gobi, dans une modeste ferme balayée par un vent glacial, Luo Ying rêve parfois d'Italie: «J'aimerais aller voir si les Romains me ressemblent.» Nez effilé et droit, yeux marron, épais sourcils, peau claire et grande taille, ce paysan chinois de 26 ans passe pour un «Européen» auprès de ses voisins. Dans ces villages du district de Yongchang, dans la province du Gansu, ils sont quelques centaines à présenter des traits physiques étrangers. Certains ont les cheveux châtains, roux ou bouclés, d'autres les yeux clairs ou un nez trop grand pour être chinois.

La carte d'identité de Luo Ying est pourtant formelle: il est bien de l'ethnie han, c'est-à-dire chinoise. «Nous sommes depuis longtemps sinisés, affirme Song Guorong, le porte-parole de ces Chinois pas tout à fait comme les autres. Mais nous sommes certainement des descendants des légionnaires romains venus ici il y a deux mille ans.» A 7 000 kilomètres de Rome, l'explication a de quoi surprendre. Des légionnaires auraient donc vécu en Chine treize siècles avant Marco Polo?

Adossé aux monts Qilian - au-delà desquels on entre en territoire tibétain - le village de Zhelaizhai, à une dizaine de kilomètres au sud de Yongchang, domine le couloir du Hexi, ancien passage stratégique de la Route de la soie. Depuis 1994, un étrange pavillon aux colonnes doriques y abrite une stèle commémorative. «Autrefois, affirme Han Wenyang, chef de la petite bourgade, il y avait une garnison romaine à cet endroit, qui s'appelait Liqian.» Ces villageois n'inventent rien. C'est Homer Hasenpflug Dubs, un sinologue américain, qui proposa le premier, en 1955, cette explication fondée sur les écrits de Plutarque, Pline et le Livre des Han de l'Est (dynastie chinoise, 25-220 après J.-C.). Voici sa théorie: en 53 avant Jésus-Christ, Marcus Licinius Crassus, qui dirige Rome avec César et Pompée, part en campagne avec 42 000 hommes contre les Parthes. Crassus est tué à Carrhae, dans l'actuelle Turquie, et une partie de ses troupes, tombée aux mains de l'ennemi, envoyée en Asie centrale (au Turkménistan actuel) pour lutter contre les ancêtres des Huns. Puis on perd leur trace. En 36 avant Jésus-Christ, une armée chinoise réussit pour sa part à capturer la capitale des Huns (l'actuelle Tachkent, en Ouzbékistan) et fait décapiter leur chef, qui menace depuis des années le flanc ouest de l'empire du Milieu. Les sources chinoises de l'époque décrivent des fortifications et des formations au combat qui ne sont alors connues que des Romains. Les Chinois acceptent la reddition d'un millier de combattants et emmènent 145 captifs. Pour Dubs, il n'y a pas de doute: il s'agit des restes de la légion perdue de Crassus.

Traits physiques particuliers
Restait encore à localiser Liqian. Au printemps 1989, un historien chinois, Guan Yiquan, et un chercheur australien, David Harris, identifient Zhelaizhai comme le site le plus probable.

Guan Yiquan s'apprêtait à publier un ouvrage sur la question au moment de sa mort, en 1998. Le manuscrit est resté depuis dans un tiroir, malgré les efforts de son fils pour le publier. Entre-temps, plusieurs historiens chinois ont tenté de démolir la thèse de Dubs. A l'université de Lanzhou, chef-lieu du Gansu, l'historien Chen Zhengyi continue pourtant d'y croire. Ces derniers mois, il vient même de faire une nouvelle découverte: Liqian doit en réalité se prononcer «Lijian» et il s'agirait de la transcription phonétique du mot latin legio («légion»).

«Le couloir du Hexi a été un lieu de passage important pour les marchands venus de l'ouest, précise Chen Zhengyi. Il y a donc toujours eu un brassage de population. Mais seule la région de Yongchang présente une telle concentration d'habitants aux traits physiques si particuliers.» En 1999, des généticiens venus de Pékin ont prélevé du sang sur 200 villageois. Selon l'historien, 46% des tests ont révélé une forme de lien génétique avec des Européens. Mais cela ne prouve toujours rien. Contactés en début d'année par l'université de Pékin, des généticiens italiens ont rétorqué que les légions étaient formées essentiellement de mercenaires grecs.

A ce jour, le mystère de Zhelaizhai demeure entier. Depuis une dizaine d'années, toutefois, de nombreux paysans de ce coin perdu du Gansu se plaisent à croire qu'ils ont peut-être eu de glorieux légionnaires pour ancêtres. «Rome antique ou non, tout cela n'est pas très clair, reconnaît Luo Ying avec un sourire en coin de séducteur latin. Mais ne trouvez-vous pas qu'on se ressemble, vous et moi?»

Dans les légendes du même style nous avons les Kalashs du Kafiristan dotn certains en font des descendants de soldats d'Alexandre Le Grand:
http://skipp.superforum.fr/La-Grande-Histoire-et-la-petite-c2/Les-indo-europeens-Langues-peuples-Mythologie-f13/Les-Kalash-t86.htm

Jeune femme kalash:


Autre histoire, celle qui veut que les tuniques pourpres des Massaïs (un peuple d'éleveurs d'Afrique de l'Est) soient dû à une influence romaine... En effet, les empereurs romain Néron puis Vespasien enverront des expéditions à la recherche des sources du Nil... Ces légionnaires-explorateurs ne reviendront jamais...

Groupe massaï:


Tout ceci n'est probablement que légendes mais celà laisse songeur... Rolling Eyes

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La légion perdue de l'empire du Milieu   Mar 10 Juil 2007 - 12:23

C'est chinois aux traits européens sont plus probablement les descendants des nombreux voyageurs de la route de la soie. La Chine ne fut pas aussi hermétique que celà puisque l'on sait que des communautés juives venues de l'Ouest vécurent en Chine. L'on sait également qu'il y'eu un prosélytisme de la religion manichéenne. Il est également possible d'y voir une influence tokharienne... En effet, les tokhariens étaient un peuple indoeuropéen vivant en bordure du désert du Taklimakan. A l'arrivée des turco-mongols Ouïgours les tokhariens se scindèrent en deux, une partie resta sur place et se mélangea aux ouïgours (les chinois nommeront ces tokhariens restés sur place les Siao-Yuezhi), tandis qu'une autre partie migra vers le nord-ouest de l'Inde (ceux que les chinois appéleront les Ta-Yuezhi). C'est ainsi que l'on trouve chez les ouïgours du nord-ouest de la Chine des populations turcophones aux traits proches des européens (l'on trouve parmi eux des éléments blonds, roux, aux yeux bleus, verts et noisettes).

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
soucolline
Vétéran
Vétéran
avatar


MessageSujet: Re: La légion perdue de l'empire du Milieu   Mar 10 Juil 2007 - 18:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La légion perdue de l'empire du Milieu   Mar 10 Juil 2007 - 19:41

Effectivement... l'histoire y ressemble drôlement. Surprised

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La légion perdue de l'empire du Milieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
La légion perdue de l'empire du Milieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: La Grande Histoire et la petite :: Histoire, Préhistoire, Civilisations, Mythologies et Étymologies-
Sauter vers: