Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Langues: comment les mots résistent au changement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Langues: comment les mots résistent au changement   Mer 10 Oct 2007 - 23:38

Bonjour, Razz

Voilà une petite étude d'une équipe anglaise à propos des langues indoeuropéennes...

http://afp.google.com:80/article/ALeqM5gsuwESnf5PpswTYC8Yh_8YclxGdA
Citation :
Langues: comment les mots résistent au changement

PARIS (AFP) — En mettant en évidence que les mots des langues indo-européennes changent d'autant moins à travers le temps qu'ils sont fréquemment employés, des chercheurs pourraient avoir trouvé une loi universelle régissant l'évolution des langues.

Une équipe de l'université de Reading en Grande-Bretagne est arrivée à ce résultat en examinant l'évolution de 200 termes du groupe indo-européen dont l'origine commune remonte à 10.000 ans, jusqu'à leurs formes actuelles en anglais, russe, grec et espagnol, selon une étude publiée dans la revue scientifique Nature.

Le groupe indo-européen comprend actuellement 87 langues.

En anglais, l'évolution des conjugaisons des verbes irréguliers s'explique de la même manière, selon une autre étude également publiée dans Nature. Sur 177 verbes irréguliers en vieil anglais, les 98 qui le sont encore en anglais contemporain sont parmi les plus couramment usités.

L'équipe de Erez Lieberman (Harvard), a pu démontrer qu'en anglais, un verbe utilisé cent fois moins qu'un autre deviendra régulier dix fois plus vite.

De son côté, l'équipe de Mark Pagel à Reading a constaté que les différences morphologiques entre langues dérivant de la souche indo-européenne sont moindres pour les mots les plus courants comme "deux" ("two" en anglais, "dos" en espagnol, "zwei" en allemand) ou "eau" (water, agua, Wasser) que pour les termes moins fréquents comme "queue" (tail, cola, Schwanz).

Mark Pagel et ses collègues sont aussi parvenus à établir une corrélation extrêmement forte entre la longévité d'un mot et sa fréquence d'emploi, qui pourrait être une loi universelle de l'évolution des langues si elle est vérifiée pour des langues non indo-européennes (chinois, japonais, tamoul,...).

Une explication, dérivée d'un principe gouvernant la réplication et la mutation des gènes, serait que les locuteurs font moins d'erreurs pour les mots qu'ils emploient le plus, lesquels auraient donc le plus tendance à conserver leur forme originelle.

Une autre théorie, pas nécessairement contradictoire, suppose que les nouveaux termes qui apparaissent dans une langue s'imposent d'autant plus facilement qu'ils ne rencontrent pas un mot dont l'usage est solidement ancré par un usage massif.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Langues: comment les mots résistent au changement   Mer 10 Oct 2007 - 23:39

Citation :
200 termes du groupe indo-européen dont l'origine commune remonte à 10.000 ans
Voilà une chose pour laquelle je ne suis pas trop d'accord puisqu'elle reprend la thèse de Colin RENFREW... Rolling Eyes

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Europaien
Habitué
Habitué



MessageSujet: Re: Langues: comment les mots résistent au changement   Sam 29 Mar 2008 - 21:37

Skipp a écrit:
Citation :
200 termes du groupe indo-européen dont l'origine commune remonte à 10.000 ans
Voilà une chose pour laquelle je ne suis pas trop d'accord puisqu'elle reprend la thèse de Colin RENFREW... Rolling Eyes

Non Wink, cela peut aussi bien être celle de la théorie de l'évolution multirégionale (qui postule l'indigénat indo-européen en Europe).

Ex-adepte de la théorie kourganienne, j'avoue être de + en + convaincu par cette théorie. Je pense également qu'on possède les traces très anciennes d'une langue plus proche de l'indo-européen originel, à savoir les fameuses tablettes de Vinca, mais là, à moins d'un déchiffrement assuré (le déchiffrement actuel d'une tablette semble renforcer l'idée d'une transcription d'une langue indo-européenne), on reste dans l'hypothèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Langues: comment les mots résistent au changement   Lun 31 Mar 2008 - 23:15

Europaien a écrit:
Skipp a écrit:
Citation :
200 termes du groupe indo-européen dont l'origine commune remonte à 10.000 ans
Voilà une chose pour laquelle je ne suis pas trop d'accord puisqu'elle reprend la thèse de Colin RENFREW... Rolling Eyes
Non Wink, cela peut aussi bien être celle de la théorie de l'évolution multirégionale (qui postule l'indigénat indo-européen en Europe).
Mais le fait que les langues IE aient recouvertes les langues pré-IE d'Europe ne signifit pas que ces langues pré-IE n'avaient pas déja une certaine parenté... notamment pour les langues d'Europe de l'Est.

Europaien a écrit:
Ex-adepte de la théorie kourganienne, j'avoue être de + en + convaincu par cette théorie. Je pense également qu'on possède les traces très anciennes d'une langue plus proche de l'indo-européen originel, à savoir les fameuses tablettes de Vinca, mais là, à moins d'un déchiffrement assuré (le déchiffrement actuel d'une tablette semble renforcer l'idée d'une transcription d'une langue indo-européenne), on reste dans l'hypothèse.
Là je te rejoins... J'ai également lut que la proto-écritures de Vinca auraient laissés des traces plus à l'Est... Les tablettes de Tartaria... que l'on soupçonne elles même d'être peut être à l'origine de l'écriture sumérienne... surtout que les dernières théories concernant la région d'origine des sumériens les places dans une région... très proche de Tartaria... :think:

Et d'après les dernières études, la langue sumérienne comporterait de nombreuses racines communes avec les langues IE. Les proto-sumériens pourraient ainsi avoir été voisins des proto-IE... Auraient ils été refoulés lors d'une expansion IE ? Mystère...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Europaien
Habitué
Habitué



MessageSujet: Re: Langues: comment les mots résistent au changement   Mar 1 Avr 2008 - 20:20

Citation :
Et d'après les dernières études, la langue sumérienne comporterait de nombreuses racines communes avec les langues IE. Les proto-sumériens pourraient ainsi avoir été voisins des proto-IE... Auraient ils été refoulés lors d'une expansion IE ? Mystère...

C'est en effet frappant, mais aussi avec les langues turques. Utu, le Soleil, et le turc Ot, le Feu. Dingir, un dieu (sumérien), et tengri, un dieu (turc). On devine aussi que les Sumériens sont venus du nord, en passant par le Caucase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Langues: comment les mots résistent au changement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Langues: comment les mots résistent au changement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment les mots peuvent-ils soigner les maux ?
» Installation d'un firmware français sur GF1 nippon?
» Comment modifier le code pin sur le HD 2 ? [Résolu]
» changement embrayage sur R88
» Comment changer la date d'anniversaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: La Grande Histoire et la petite :: Les indo-européens. Langues, peuples & Mythologie-
Sauter vers: