Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un petit ver pour la route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Un petit ver pour la route   Ven 28 Mar 2008 - 22:41

Bonjour, Razz

L'alimentation à base d'insectes nous répugnent à nous européens... mais après tout nous mangeons bien des escargots qui répugnent d'autres peuples... Et puis, les romains ne mangeaient ils pas de gros vers du chêne appelés Cossus ?

Les insectes pourraient même devenir une solution pour lutter contre la faim dans le monde. En effet, à partir d'un kilo d'herbe l'on obtient bien plus de protéïnes grâce aux insectes plutôt qu'avec des vaches ou des moutons. Et puis, la qualité de leurs protéïnes serait plus grande.




http://www.letemps.ch/template/societe.asp?page=8&article=228626
Citation :

Un petit ver pour la route
ALIMENTATION. L'ONU envisage d'encourager la consommation d'insectes. Avec de solides arguments.


Etienne Dubuis
Vendredi 28 mars 2008



«Vous reprendrez bien un petit ver?» Non, cette question n'est pas une plaisanterie. La viande d'insecte, de la larve à l'adulte, est consommée par de nombreuses populations aux quatre coins du monde. Toujours à l'affût de sources supplémentaires de nourriture, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a rassemblé des dizaines d'experts le mois dernier à Chiang Maï, en Thaïlande, pour débattre de ce mets et examiner son potentiel de développement.

Vu d'Europe, le sujet paraît étonnant, pour ne pas dire répugnant. Mais le Vieux Continent constitue l'exception. Il est la seule région du monde où ces animaux n'entrent plus depuis longtemps dans l'alimentation, alors qu'ils sont couramment croqués ailleurs. L'entomologiste mexicaine Julieta Ramos-Elorduy a dénombré 1391 espèces d'insectes consommées de nos jours par l'homme, dont 573 en Amérique, 527 en Afrique, 249 en Asie et 86 en Océanie. Au classement des pays, le sien arrive en tête avec 348espèces.

Autant dire que, contrairement à ce que pensent un peu vite de nombreux Européens, les insectes sont beaucoup plus qu'un aliment de dernier recours en cas de famine. Ils ne sont pas même une nourriture de pauvre. «En Thaïlande, toutes les classes sociales en consomment, assure l'un des participants à la réunion de février, Patrick Durst, forestier principal de la FAO basé à Bangkok. Et elles en mangent pour la raison la plus simple qui soit, parce qu'elles aiment leur goût.» Autre exemple, africain celui-là: en mars 1999, 250 grammes de chenilles valaient 3 dollars sur le marché de Bukavu, en République démocratique du Congo, soit autant qu'un kilo de bœuf, rapporte Arnold van Huis, un entomologiste de l'Université de Wageningen, aux Pays-Bas.

D'ailleurs, la viande d'insecte n'intéresse pas que les pays pauvres. Le Japon, nation prospère s'il en est, est un gros consommateur de guêpes, dont il enrichit ses plats de riz. Si gros, ajoute Arnold van Huis, qu'il n'en produit plus assez et doit en importer désormais d'importantes quantités du Vietnam et d'Australie.

La FAO a quelques bonnes raisons de s'intéresser au sujet. L'enrichissement global et l'accroissement démographique de l'humanité exercent une pression toujours plus forte sur les ressources naturelles de la planète. Et la production alimentaire n'échappe pas à la tourmente. Certaines denrées comme la viande conventionnelle, grosse consommatrice de terres et d'eau ( LT du 14.03.08 ), risquent fort de se faire plus rares. Il est donc utile de leur imaginer des compléments, voire des substituts. Or, les insectes possèdent une valeur nutritive élevée. Abeilles, fourmis, papillons, vers à soie, sauterelles, termites et autres hannetons contiennent autant de protéines que la viande et le poisson. Et certains de ces animaux, en particulier au stade larvaire, s'avèrent riches en graisse, en fer et en vitamines.

Arnold van Huis abonde dans ce sens. «Les insectes, contrairement aux mammifères, n'ont pas besoin de conserver de la chaleur, explique-t-il. Pour cette raison, ils transforment leur alimentation végétale en viande avec une redoutable efficacité. Alors que le taux de conversion est de 10% pour certains animaux d'élevage, il monte jusqu'à 90% pour quelques-uns d'entre eux. Autre avantage, ils produisent peu de déchets: 80% de leur corps se mange, contre 50% de celui du bétail.»

«La viande d'insecte n'est pas pour autant un produit miracle, admet Patrick Durst. Elle ne représentera jamais qu'une modeste partie de l'alimentation. Mais elle peut gagner en importance là où elle est déjà consommée et percer là où elle ne l'est pas.» Percer en Europe aussi? «Le problème de ce mets tient à son apparence, poursuit le forestier de la FAO. Pour cette raison, il a été question à Chiang Maï d'encourager sa transformation en farines, ce qui permettrait de l'introduire dans divers aliments, des biscuits par exemple, sans choquer ses consommateurs.»

Et pourquoi pas? Les Européens ont bien adopté par le passé quelques denrées a priori peu ragoûtantes: des fromages à très forte odeur, des poissons crus (les sushis) et des animaux vivants (les huîtres). Des œufs gluants de poissons, le caviar, constituent même pour eux le fin du fin.



Pour les curieux... et les courageux quelques recettes: Laughing
http://www.comby.org/insect/recettfr.htm

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
 
Un petit ver pour la route
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit menu pour "deux"(*)
» un petit coucou pour vous donner des nouvelles
» Un petit coucou pour dire bonjour
» Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité
» Un petit ami pour Noël ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: Le monde du vivant :: Insectes et autres invertébrés-
Sauter vers: