Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vers une architecture des processus fondamentaux de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Vers une architecture des processus fondamentaux de la vie   Mer 14 Mai 2008 - 16:16

Bonjour, Razz

Une nouvelle méthode en biologie pourrait permettre de mieux comprendre le fonctionnement complexe de notre organisme... A la clé, la compréhension de certaines maladies encore peu connue...

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5377
Citation :
Vers une architecture des processus fondamentaux de la vie

Une équipe de chercheurs canadiens a mené à bien une enquête exhaustive du réseau des complexes de protéines qui orchestrent les processus fondamentaux de la vie.

Dans l'édition en ligne de la revue Science, des chercheurs de l'Université de Montréal décrivent des complexes de protéines et des réseaux de complexes jamais observés auparavant – notamment deux qui participent aux mécanismes normaux par lesquels les cellules se divisent et prolifèrent et un autre qui régit le recyclage des éléments constitutifs de la cellule désigné autophagie.

Les processus qui sont maintenant mieux décrits au niveau moléculaire sont à l'oeuvre dans des maladies comme les cancers tandis qu'il a récemment été démontré que l'autophagie agit dans des troubles neurologiques dégénératifs comme les maladies d'Alzheimer et de Huntington. La découverte de l'équipe de l'Université de Montréal permettra de combler les lacunes dans les connaissances de base du fonctionnement et des origines évolutives de la cellule vivante et ouvre de nouvelles avenues à explorer en liant ces processus fondamentaux à la maladie chez l'homme.

M. Stephen Michnick, professeur titulaire de biochimie à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal (Canada) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la génomique intégrative, a dirigé cette étude avec la collaboration des coauteurs principaux Kirill Tarassov, Vincent Messier, Christian Landry et Stevo Radinovic de l'Université de Montréal. Ont également collaboré le professeur Howard Bussey, pionnier de la génomique, et le professeur Jackie Vogel du Département de biologie de l'Université McGill.

"Notre équipe a analysé systématiquement les interactions des protéines de la levure à vin, un organisme unicellulaire dont nous savons qu'il donne un aperçu des processus fondamentaux que partagent la plupart des cellules vivantes, y compris celles des humains", a expliqué le professeur Michnick.


La découverte a été rendue possible grâce à une nouvelle technologie

L'examen des complexes de protéines a été rendu possible grâce à une technologie unique mise au point par le professeur Michnick avec ses stagiaires postdoctoraux et ses étudiants au troisième cycle. Cette technologie nouvelle permet d'étudier les interactions entre les protéines à l'état quasi naturel à l'intérieur de la cellule. Grâce à cette technologie, les scientifiques ont effectué environ 15 millions d'évaluations en paires afin de détecter approximativement 3 000 interactions entre les paires de protéines.

Puisque l'association protéine-protéine définit en grande partie leur fonction, il s'agit là d'un progrès majeur vers la compréhension par les scientifiques de la vie intérieure des cellules vivantes. Grâce à la technologie du professeur Michnick, les chercheurs ont également découvert l'architecture de plusieurs complexes protéiques – une information primordiale qui est nécessaire pour déterminer la manière dont les protéines fonctionnent ensemble afin d'orchestrer les processus biochimiques des cellules vivantes.

"Les technologies et les ressources mises au point dans le cadre de cette étude peuvent servir pour étudier les réseaux protéiques d'organismes plus complexes, notamment les cellules humaines, a déclaré le professeur Michnick. Elles peuvent être utilisées pour faire le lien entre les multiples gènes présents dans les maladies humaines complexes et les processus cellulaires courants. En outre, elles permettent d'entrevoir à brève échéance des applications aux tests diagnostiques et à l'élaboration de médicaments et d'anticorps pour lutter contre les cancers humains."

Pour en savoir plus et illustrations: An in Vivo Map of the Yeast Protein Interactome (pdf en anglais):
http://www.sciencemag.org/cgi/content/full/sci;1153878/DC1

Source: Science, AAAS & Eurekalert
Illustration: Science, AAAS, Stephen Michnick, Kirill Tarassov et al.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
 
Vers une architecture des processus fondamentaux de la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] passage version 2.1 update 1 vers froyo
» Photo d'architecture intérieure - choix d'objectif canon 10-22
» [REQUETE] Captures d'écran du HD2 vers PC
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel
» [REQUETE] Transfert contacts vers HD sans Outlook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: Divers :: Science-
Sauter vers: