Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les noms devenus choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Les noms devenus choses   Mer 20 Aoû 2008 - 0:03

Bonjour, Razz

Petite histoire de noms de famille devenus nom commun...

http://www.notrefamille.com/chroniques/noms-de-famille/les-noms-devenus-choses-o4797.html
Citation :
Les noms devenus choses

Sandwich, bic, poubelle… Quantité de mots passés dans le langage courant étaient au départ des noms de famille, en général celui de leur inventeur. En voici un petit dictionnaire…

Barème : le mathématicien Nicolas Barrême est, au XVIIe siècle, l’auteur du premier manuel pratique de comptabilité. On a vite donné son nom, par extension, aux répertoires de tarifs ou aux livres de comptes tout faits.

Béchamel : la fameuse sauce a été inventée par Louis de Béchameil, maître d’hôtel de Louis XIV et l’un des meilleurs cuisiniers de son époque.

Bégonias : cette fleur a été importée de Saint-Domingue et nommée par Michel Bégon, qui y était gouverneur au XVIIIe siècle.

Belote : c’est un certain Belot qui a adapté en France ce jeu d’origine hollandaise.

Binette : ce terme familier utilisé pour désigner un visage rappelle les « binettes », c’est-à-dire les perruques masculines créées par M. Binet, le perruquier de Louis XIV.

Boycotter : le capitaine et propriétaire irlandais Charles Boycott était si peu sympathique qu’il avait été mis en quarantaine par ses fermiers ! Boycotter quelqu’un est désormais synonyme de mise à l’écart par un groupe ou un pays.

Browning : c’est un John M. Browning qui inventa les premiers exemplaires de ces pistolets automatiques en 1906.

Calepin : c’est aujourd’hui un petit carnet, mais le mot avait autrefois le sens de dictionnaire. Un sens dû à un certain Ambrogio Calepino qui avait rédigé en 1502 un colossal « Dictionnaire de la langue latine ».

Chauvin : l’étymologie du nom renvoie à un chauve et non à un patriote. Le passage du patronyme dans le langage courant s’est fait après le succès de la pièce de théâtre « La cocarde tricolore », créée en 1831 et dont le personnage principal, Nicolas Chauvin, était un soldat d’Empire naïf au patriotisme aveugle.

Colt : l’ingénieur américain Samuel Colt (1814-1862) est le premier à mettre au point le pistolet à barillet… qui va porter son nom.

Diesel : ce moteur a été inventé en 1897 par un ingénieur allemand du nom de Rudolf… Diesel bien sûr.

Doberman : le fameux chien de garde porte le nom d’un employé d’une fourrière allemande, qui créa cette race en 1860, par croisements successifs à partir des chiens qu’il aurait dû tuer.

Gibus : ce surnom du chapeau haut-de-forme sur ressort, imaginé en 1834, correspond au nom de son inventeur.

Godillot : Alexis Godillot était le fournisseur des armées en chaussures solides et résistantes lors de la guerre de 1870. Le mot est passé dans le langage courant pour désigner de grosses chaussures.

Guillotine : ce n’est pas le docteur Joseph-Ignace Guillotin qui a inventé la guillotine sous la Révolution, mais c’est lui qui venait de préconiser à l’Assemblée nationale la création d’une machine qui abrègerait les souffrances des condamnés à mort.

Lavallière : cette cravate à gros nœuds a été lancée sous Louis XIV par Louise de La Vallière.

Mansardes : elles tiennent leur nom de l’architecte de Louis XIV Jules-Hardouin Mansart, qui imagina le premier l’aménagement des pièces sous les combles.

Massicot : c’est un Guillaume Massicot qui inventa au XIXe siècle cet appareil de découpe des feuilles et des cartons.

Micheline : cette voiture de chemin de fer automotrice sur pneus doit son nom à son inventeur, l’industriel André Michelin.

Montgolfière : le ballon volant à air chaud tient son nom des frères Joseph et Etienne Montgolfier, qui ont créé le premier modèle en 1783.

Morse : le langage morse des télégraphistes a été inventé par le physicien Samuel Finley Morse au XIXe siècle.

Nicotine : un nom tiré de celui de l’ambassadeur de France au Portugal, Jean Nicot, qui envoya en 1560 des plants de tabac à Catherine de Médicis.

Poubelle : c’est le préfet de la Seine Eugène Poubelle qui imposa par ordonnance en 1884 des « boîtes » pour contenir les ordures de chaque immeuble.

Sandwich : l’anecdote est bien connue. Elle remonte au XVIIe siècle. Le comte de Sandwich était un joueur passionné qui, pour ne pas interrompre ses parties de cartes au moment des repas, demandait à son cuisinier d’apporter viandes et légumes entre deux tranches de pain…

Silhouette : Etienne de Silhouette était en 1759 un énergique contrôleur général des Finances. Sa caricature, en quelques traits ne dessinant que les contours, eut un tel succès qu’elle donna naissance au mot.

Strass : le bijoutier parisien Georges-Frédéric Strass inventa au XVIIIe siècle le faux diamant, désormais designé par son nom.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
 
Les noms devenus choses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu du Bac
» J'aime deux choses
» Vos prénoms en chinois
» [Levy, Marc] Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
» Dates et noms des futures sorties Mattel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: La Grande Histoire et la petite :: Histoire, Préhistoire, Civilisations, Mythologies et Étymologies-
Sauter vers: