Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rapport Planète vivante 2008 : nous faudra-t-il bientôt deux planètes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Rapport Planète vivante 2008 : nous faudra-t-il bientôt deux planètes ?   Ven 31 Oct 2008 - 11:04

Bonjour,

Nous sommes si gourmands en ressources et si nombreux sur la planète, que notre environnement en souffre terriblement... Quand va-t-on en venir à nous montrer raisonnables ? Ce n'est probablement toujours pas d'actualités... L'Homme continu à consommer les ressources de la Nature de manière effréné, en gaspillant, et sans ce soucier de l'environnement... et la bombe à retardement qu'est la surpopulation humaine (la Bombe "P" pour population comme l'appelle certains) est toujours un tabou... Plus de deux millénaires de monothéïsme nous ont forgés notre idée que la population humaine doit croître indéfiniment ("Croissez et multipliez vous" qu'ils disent dans les livres religieux... et vu que la religion n'est pas apte à se remettre en question...)...

Citation :
Rapport Planète vivante 2008 : nous faudra-t-il bientôt deux planètes ?Par Jean-Luc Goudet



Selon le dernier rapport du WWF, Planète vivante, l'augmentation du besoin de l'humanité en ressources naturelles est telle qu'il faudra une Terre supplémentaire avant 2040.

Tous les deux ans, le WWF produit un rapport, baptisé Planète vivante, en collaboration avec des scientifiques. L'organisation internationale entend faire le point sur l'état du monde vivant en suivant deux paramètres, l'Indice Planète vivante (IPV), qui mesure la biodiversité, et l'empreinte écologique globale, indiquant les besoins de l'humanité en ressources vivantes (terres agricoles, océans, forêts...). Chaque édition est un peu plus noire que les précédentes et celle-ci nous parle, ou peu s'en faut, de la fin du monde, située vers 2040.

La biodiversité mesurée par l'IPV est estimée par la Zoological Society of London (ZSL), une association britannique. Depuis 1970, elle suit 5.000 populations mondiales représentant 1.686 espèces de vertébrés (mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons) et les données les plus récentes sont celles de 2005. On remarque que l'indice ne suit que les organismes les plus visibles aux yeux des humains et exclut les végétaux, qui comptent pourtant pour beaucoup dans la biodiversité. Les vertébrés, même s'ils nous sont chers, sont largement minoritaires. Il en existe un peu moins de 50.000 espèces, sur environ 1,5 million d'espèces vivantes connues et pour un nombre total estimé entre 5 et 30 millions. L'IPV ne doit donc pas être pris comme un indicateur fiable de la biodiversité de la planète.

Son premier intérêt est son suivi régulier, qui donne une tendance au fil des années. En l'occurrence, il subit une diminution de 30% entre 1970 et 2005. Ce travail sur l'IPV est instructif également pour comparer différentes régions ou biotopes car, en plus de l'IPV global, les auteurs donnent des indices plus précis, par grandes régions, pour les terres, les océans et l'eau douce, pour les prairies et les forêts, pour les mammifères et les oiseaux, etc.

On peut ainsi constater que l'IPV reste à peu près stable dans les pays tempérés (la courbe montre même une augmentation jusqu'au milieu des années 1990) alors qu'il tombe pour les zones tropicales et que la région indo-pacifique est la moins bien lotie.



La planète Terre est-elle trop petite ?

Le rapport donne également une indication sur ce que l'on appelle l'empreinte écologique, mesurant les besoins en ressources naturelles d'une personne ou d'une population, pour la nourriture bien sûr mais aussi pour tout le reste (matériaux divers, occupation des sols pour l'habitation et le transport, bilan en carbone...). Il s'exprime en hectares globaux, donnant la surface de terres et d'océans nécessaire pour subvenir à ces besoins et pour recycler les déchets produits.

Selon les chiffres du rapport, ce besoin excède les capacités de la planète depuis les années 1980. En 2005, l'empreinte écologique de l'Humanité entière représentait 17,5 milliards d'hectares globaux. Or, la capacité de production, exprimée avec la même unité, atteignait seulement 13,6 milliards. La différence, de 29%, correspond à l'épuisement des ressources disponibles. A ce rythme, explique le rapport, l'écart atteindra les 100% au cours de la décennie 2030. Il nous faudra alors deux planètes Terre pour que nos modes vie actuels soient conservés...



Au sein de ce tableau, l'eau représente un cas particulier, avec des inégalités flagrantes entre pays. Le rapport du WWF donne des indications sur « l'empreinte d'eau ». A l'échelle globale, un être humain a besoin de 1,24 million de litres par an, soit, précise le texte, une demi-piscine olympique. Pour chaque pays, une partie de ce volume est quelque sorte importée, c'est l'empreinte externe. Elle représente la quantité d'eau nécessaire à la fabrication de produits importés. Ainsi, par exemple, il faut 2.900 litres d'eau pour fabriquer un T-shirt en coton.

Un pays riche fortement importateur peut donc ainsi utiliser l'eau des autres. Le rapport du WWF insiste sur la nécessité d'une prise en compte de ce commerce d'eau caché, qui ne peut passer que par une coopération internationale.



Evolution des effectifs de quelques espèces dans les cinq mille populations suivies pour le calcul de l'IPV:

http://www.futura-sciences.com/fileadmin/Fichiers/images/Vie/RapportWWF_Especes.jpg



Progression de l'empreinte écologique de l'Humanité, mesurée en hectares globaux et exprimée ici en nombre de fois les ressources disponibles sur la Terre. A l'aune de cette estimation, nous en sommes déjà à environ 1,3 planète:

http://www.futura-sciences.com/fileadmin/Fichiers/images/Vie/RapportWWF_EmpreinteEcologiqueGlobale.jpg

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
 
Rapport Planète vivante 2008 : nous faudra-t-il bientôt deux planètes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SURFER D'ARGENT "échelle Galactus" (Silver Surfer "Galactus scale")
» TF1 nous montre l'Occupation vue des deux camps ...
» [1000pts] bataille Necron / Tyrannide
» combien sommes nous sur cette planète ? en temps réel...
» [2008] Dans une galaxie près de chez vous 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: L'Homme, son environnement et son monde intérieur :: Écologie, Économie, Bien être-
Sauter vers: