Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le poulet est arrivé en Amérique avant les Espagnols

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Le poulet est arrivé en Amérique avant les Espagnols   Lun 5 Jan 2009 - 21:44

Bonjour, Razz

L'on sait que l'île de Pâques a été colonisé par les polynésiens vers 900 après JC... L'on pense depuis déja un certain temps que ces polynésiens ont atteints l'Amérique du sud au début du 2e millénaire après JC car en effet l'on retrouve à travers la Polynésie la patate douce... Une plante originaire d'Amérique et qui y est cultivée depuis au moins 5 millénaires... Les incas appelaient ce légume qumar (en quecha)... tandis que les tahitiens l'appelle umara, les maori: kumara et les samoans: umala. Autre indice, il semblerait que les polynésiens aient apportés aux sud amérindiens l'élevage du poulet... que l'on a longtemps cru avoir été importé en Amérique par les premiers européens...


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/homme_et_societe/20070604.OBS0222/le_poulet_est_arrive_en_amerique_avant_les_espagnols.html
Citation :
Le poulet est arrivé en Amérique avant les Espagnols
NOUVELOBS.COM | 12.06.2008 | 21:05

D’où vient le poulet sud-américain ? Sous ses dehors triviaux, cette question est d’importance et fait l’objet de débats entre spécialistes depuis plusieurs décennies. Au-delà de l’origine du pollo, aliment très répandu en Amérique du Sud, ce sont les liens entre les populations de Polynésie et d’Amérique qui sont en jeu. Des chercheurs affirment aujourd’hui avoir trouvé au Chili la preuve que les Polynésiens ont apporté le poulet en Amérique avant l’arrivée des Conquistadors.



Selon certaines théories, le poulet domestique (Gallus gallus) est originaire du continent, selon d’autres il a été apporté par les colons européens. Cependant, aucune preuve archéologique n’appuie la première hypothèse ; la seconde est mise à mal par les récits de l’Espagnol Pizarro qui, dès son arrivée au Pérou en 1532, observe que les poulets sont utilisés dans les rites incas. Reste une troisième hypothèse : que des navigateurs polynésiens l’aient apporté avec eux.

La domestication du poulet est en effet ancienne chez les populations du Pacifique. Des restes de Gallus gallus ont été trouvés sur des sites vieux de 3.000 ans au Vanuatu et au Tonga. Des simulations informatiques montrent qu’un voyage depuis les îles de Polynésie jusqu’à la côte sud-américaine était possible.

L’équipe d’Alice Storey et d’Elizabeth Matisoo-Smith (University of Auckland, Nouvelle-Zélande) a étudié des os de poulets mis au jour sur le site d’El Arenal, situé dans la péninsule d’Arauco, dans la partie centrale du Chili. La datation indique que ces poulets gambadaient il y a plus de 600 ans (entre 1321 et 1407), avant l’arrivée des navigateurs portugais ou espagnols. Les chercheurs ont ensuite extrait de l’ADN de ces os et ont comparé sa séquence à celle d’os de poulets actuels et d’os retrouvés sur les sites polynésiens.

D’après ces analyses génétiques, les os d’El Arenal ont une origine polynésienne. Ils partagent une séquence avec certains poulets polynésiens anciens, notamment ceux des îles Samoa. L’étude de Storey et de ses collègues révèle par ailleurs l’existence de deux lignées d’ADN mitochondrial chez les poulets de Polynésie, correspondant à deux populations de volailles différentes.

Quant à la datation du poulet chilien découvert à El Arenal, elle est cohérente avec la chronologie du peuplement des îles du Pacifique et la progression des Polynésiens : les îles du centre et du centre-est ont été peuplées il y a 1.500 à 2.000 ans, mais les sites les plus à l’est, comme Rapa ou Pitcairn, ont été colonisés il y a 600 à 800 ans.

Ces travaux sont publiés aujourd’hui dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.


Cécile Dumas
Sciences et Avenir.com
(05/06/07)

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Le poulet est arrivé en Amérique avant les Espagnols   Lun 10 Nov 2014 - 13:17

Nouvel article, qui semblerait détracter l'hypothèse précédente: http://espace-temps.blogs.nouvelobs.com/archive/2014/03/18/les-os-de-poulet-ont-parle-les-anciens-polynesiens-n-ont-pas-525789.html
Citation :
Les os de poulet ont parlé : les anciens Polynésiens n'ont pas atteint l'Amérique du Sud
18/03/2014

Les os de poulet ont parlé : les migrations polynésiennes n'ont pas atteint l'Amérique du Sud avant l'arrivée de Christophe Colomb. Cela va en fâcher plus d'un, la théorie était assez populaire. On avait même l'exemple récent d'une équipe de chercheurs de l'université de Montpellier qui la défendaient en s'appuyant sur le génome de la patate douce.

Mais les os de poulet ont parlé. Une équipe de l'université d'Adelaide (Australie), et plus précisément de l'Australian Centre for Ancient DNA, a en effet suivi à la trace l'animal qui a suivi les Polynésiens lors de leurs migrations dans tout le Pacifique.

Ils ont donc collecté des spéciments de poulets modernes et anciens en Polynése et en Asie du Sud-Est insulaire, et analysé leur ADN, tout en prenant la précaution d'utiliser des techniques prévenant toute contamination par de l'ADN moderne, ce qui, selon les auteurs de l'étude, avait biaisé les précédents travaux sur la question.

Pour eux, le résultat est sans appel, comme ils le publient dans le très fameux journal PNAS (une publication de l'Académie des Sciences américaine). Ils ont identifié un groupe de haplotypes (groupement de gènes) apparentés de très près et uniques, que possèdent tous les anciens poulets (enfin, leurs os) et une grande proportion des poulets modernes. Ce groupe, toujours selon l'étude représenterait la lignée de base des poulets qui ont été transportés à travers le Pacifique, et il leur a permis de modéliser la dispersion des volailles en Polynésie et Micronésie. Et aucun os d'ancien poulet sud-américain n'a passé le test. Mieux encore, l'équipe australienne s'est aperçue que deux spécimens de poulets modernes aux Philippines ont des haplotypes similiaires, ce qui pourrait fournir des indices sur le pays d'origine du poulet polynésien.

Les os de poulet ont parlé. On ne sait pas, en revanche, si les anciens poulets polynésiens mangeaient de la patate douce...

Bien sûr, cela ne convainc pas les tenants de l'exploration américaine. Pour eux, l'étude ne démontre qu'une chose : que lorsqu'ils y sont allées, ils n'ont juste pas emmené leurs poulets.

Cela pose toujours le problème de savoir d'où viennent les poulets amérindiens précolombiens... Si ils ne viennent pas des polynésiens, d'où viennent ils ? :think:

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
 
Le poulet est arrivé en Amérique avant les Espagnols
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bien avant C Colombes, les africains ont-ils arrivés en Amérique !?
» Le hueco mundo ... l'avant aizen
» lettre ayant voyagé(loin)avant d'arriver à son destinataire
» [JEU] SHEEPRUN BETA : Faire passer les moutons avant l'arrivée du loup. [Gratuit]
» euh comment dire ... help, pattes poulet soupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: La Grande Histoire et la petite :: Histoire, Préhistoire, Civilisations, Mythologies et Étymologies-
Sauter vers: