Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre   Mer 11 Fév 2009 - 10:58

Bonjour, Razz

Aujourd'hui, l'on glorifie le Bio en diabolisant l'agriculture moderne et ses pesticides, ses fongicides, ses engrais... Mais faut il pour autant tout passer au Bio ? Le Bio est il si bénéfique que celà ? Ne faudrait il pas plutôt se diriger vers une agriculture raisonnée ?

Voilà un petit article démontrant que l'agriculture bio n'est pas sans danger sanitaire...

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/la-nourriture-bio-nest-pas-un-gage-dequilibre_18236/
Citation :
La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre
Source : Destination Santé

Les produits bio contiennent peu ou pas de résidus de pesticides mais à eux seuls, ils ne garantissent pas une alimentation équilibrée. De plus, ils sont plus sujets à la contamination. Des professionnels de la nutrition prennent la plume pour faire le point.

L’Association française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) met les pieds… dans le plat ! « Manger bio ne signifie pas nécessairement manger équilibré », soulignent ces professionnels, soucieux de constater les motivations des Français « de plus en plus nombreux à choisir les produits bio pour leurs vertus nutritionnelles ». En effet, ce n’est pas toujours pour les bonnes raisons et une mise au point s’impose.

« Les bénéfices santé des produits issus de l’agriculture biologique ne sont pas scientifiquement démontrés » explique Florence Rossi, diététicienne et membre de l’AFDN. « On peut se nourrir de façon équilibrée, que l’on mange bio ou non ».

En résumé, une pomme issue de l’agriculture biologique ou conventionnelle reste… une pomme, avec des vertus nutritionnelles identiques. La différence bien sûr – et elle n’est pas des moindres – est que la pomme bio renfermera moins de pesticides que l’autre.

Moins de traitements, donc davantage de microbes

En revanche, elle abritera « un plus grand nombre de contaminations par microbes ou champignons car les produits issus de l’agriculture biologique ne subissent pas de traitements antifongiques. Ils se conservent donc moins longtemps ». Dans tous les cas, bio ou non, ne laissez pas vos fruits et légumes frais dans le bac du réfrigérateur. Leurs vitamines disparaissent avec le temps.

Si vous avez le souci d’une alimentation saine, « attachez-vous surtout à varier les aliments, à préférer les fruits et légumes aux produits gras et sucrés et à diminuer le sel », conclut la diététicienne.

Petit rappel historique à propos de l'agriculture traditionnelle de nos ancêtres... Nos contemporains l'ont peut être oubliés, mais de grave épidémies de champignons parasites ont causés des dégats chez nos ancêtres... avec au final des atteintes neurologiques, séquelles au niveau du cerveau, etc... On l'appelait alors la "maladie de feu", "mal des ardents", "feu de St Antoine"... due à l'ergot du seigle, un champignon parasite du seigle mais aussi des autres céréales... Un complexe d’alcaloïdes présent dans cet espèce de champignon produisait une horreur absolue: le malade commençait à avoir une migraine, des hallucinations survenaient, puis des douleurs atroces dans les membres, suivies de gangrène sèche et de pertes de membres, les doigts, et même les bras et les jambes se desséchaient et tombaient ! L'on pensait alors que le mal provenait de sortilèges lancés par des sorcières... D’autant plus que l’ergot de seigle poussait sur la céréale lors des printemps très humides, ce qui donnait une mauvaise récolte. La maladie se déclenchait sous forme d’épidémie en pleine disette… Certains historiens ont émis l'hypothèse que les séries de chasse aux sorcières que connut notre moyen âge peut être en partie imputées à ce toxique d'origine naturelle...

A propos de l'Ergot du seigle:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ergot_de_seigle

Et puis... de toute manière, l'agriculture traditionnelle ne permettrait pas, en France, de nourrir plus de 40 millions de personnes...

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
 
La nourriture bio n'est pas un gage d'équilibre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nourriture pour lions
» Forum pour débattre : La nourriture
» Nourriture facon Orihime Inoue
» Le dernier arrivé a un gage...
» Nourriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: L'Homme, son environnement et son monde intérieur :: Écologie, Économie, Bien être-
Sauter vers: