Les passions du Skipp

Mes passions: Histoire et civilisations, Tritons et amphibiens, Cétoines, parapsychologie et zététique, etc...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Massoud, l'oublié du 11 septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skipp
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Massoud, l'oublié du 11 septembre   Dim 27 Sep 2009 - 22:11

Bonjour,

Le Lion du Panshir... celui qui s'opposa longtemps aux talibans... celui qui avait la confiance d'une majorité d'afghan... Il avait tenté de prévenir l'occident des risques d'attentats préparés par Ben Laden... Malgrè ses appels au secours, il ne reçu que peu d'aide... Résultat... peu après son assassinat, Ben Laden avait les mains libres et les attentats du 11 septembre avaient eû lieux.

Entre temps, les américains ont tentés de combattre les talibans... les ont repoussés... mais les ont aussi laissés revenir en place après avoir délaissés la reconstruction de l'Afghanistan pour pouvoir attaquer l'Irak sous des prétextes falacieux et en baffouant les recommandations de l'ONU. Résultat: L'Afghanistan est devenu un véritable bourbier... probablement même pire que celui du Vietnam... car il ne faut pas se leurrer... l'état de guerre latent a provoquer une méfiance de la population envers une armée qu'ils considèrent d'occupation... et il serait fou de quitter un pays qui risquerait de retomber aux mains des talibans, ce qui leur faciliterait alors l'accès au Pakistan... pays musulman qui dispose de l'arme nucléaire...

http://desourcesure.com/guerreterrorisme/2009/09/massoud_loublie_du_11_septembr.php


Citation :
Il y a huit ans jour pour jour, Ahmed Chah Massoud était assassiné à Khwadja Bahauddin, dans la province de Takhar au nord-est de l'Afghanistan. Le commandant Massoud, symbole de la résistance afghane, est victime d'un attentat suicide opéré par deux faux journalistes tunisiens, en réalité des kamikazes à la solde de Ben Laden.
Deux jours plus tard, les tours du World Trade Center s'écroulent. Rapidement, le lien entre les deux événements est fait. Car dès avril 2001, Massoud, invité à prendre la parole devant le parlement de Strasbourg, avait annoncé le risque d'attentats.

Fort de son succès lors de l'invasion des troupes soviétiques avec qui il réussit à signer une trêve, le "lion du Panshir" était à la tête de la résistance afghane contre les talibans. Son charisme auprès des Afghans faisait de lui l'opposant principal du mouvement fondamentaliste. Pour les experts, Massoud était le "seul obstacle à Ben Laden en Afghanistan".

"Et si Al Qaeda avait raté Massoud le 9 septembre 2001?", se demande Libération (09/09/09) sur son site Internet. "Reste qu'en les débarrassant de leur principal adversaire, le chef d'Al Qaeda pouvait croire ses alliés capables de faire face à l'invasion américaine qui allait inévitablement suivre l'attaque contre New York et Washington. Pour Ben Laden, l'Afghanistan allait devenir le tombeau des GI de l'Oncle Sam, après celui des Soviétiques. L'actualité semble aujourd'hui lui donner raison", écrit le journaliste Yann Libessart.

Car huit ans après la mort de Massoud et la chute du régime taliban qui a suivi l'intervention de l'OTAN, la situation en Afghanistan reste très complexe. En plus des combats qui opposent les forces de la coalition aux talibans, qui se renforcent chaque jour un peu plus, et sur fond de rivalités inter-ethniques, les élections présidentielles qui ont eu lieu le 20 août dernier ont été entachées par des soupçons de fraude de la part du camp démocrate d'Hamid Karzaï. Les talibans, qui ont repris le contrôle de plusieurs zones du pays, ont cherché à intimider violemment les électeurs pour qu'ils ne se rendent pas aux urnes et ainsi décrédibiliser le scrutin.
Le principal opposant à Hamid Karzaï et ancien bras droit de Massoud, Abdullah Abdullah, continue de contester les résultats qui donnent le président sortant vainqueur.

Un grand meeting de commémoration de la mort de Massoud se tient en ce moment même à Kaboul, alors que le commandant ne fait pas l'unanimité chez les Afghans. En 2007, France 24 s'interrogeait sur la popularité du commandant dans la capitale.

_________________
@+
Skipp
Site: http://skipp.perso.sfr.fr
Forums: http://skipp.superforum.fr
Coucou Invité, passe une bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skipp.perso.sfr.fr/
 
Massoud, l'oublié du 11 septembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan musées de Frédéric Mitterrand - La Tribune de l'Art du 9 septembre 2010
» Val Kilmer un acteur sous éstimé et oublié
» Toy Story Playland: Soirée privée Club Actionnaires (3 septembre 2010)
» Moussette Run 17/18/19 Septembre 2010 (Saintes 17)
» Braderie à Rennes les 18 et 19 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les passions du Skipp :: Divers :: Actualités-
Sauter vers: